RMC Sport

Roland-Garros: la colère de Federer envers l'arbitre en plein match

Vexé d'avoir pris un avertissement pour dépassement de temps lors de son match contre Marin Cilic ce jeudi au deuxième tour de Roland-Garros, Roger Federer a fait savoir son mécontentement à l'arbitre. Pendant de longues minutes.

Roger Federer n'est généralement pas du genre colérique comme un Benoit Paire ou un Nick Kyrgios, mais le Suisse a tout de même son petit caractère... La preuve ce jeudi à Roland-Garros. Alors qu'il affrontait le Croate Marin Cilic au deuxième tour, l'ancien numéro 1 mondial s'est illustré par une prise de bec de plusieurs minutes avec l'arbitre, en pleine rencontre.

Tandis qu'il était mené 3-1 dans le deuxième set, Federer a écopé d'un avertissement pour dépassement de temps: il était en effet parti chercher sa serviette, alors que son adversaire était prêt à servir. De quoi le vexer, et l'énerver.

>>> Roland-Garros en direct

"Maintenant c'est toi qui m'écoutes"

Sitôt l'avertissement tombé, le vainqueur de l'édition 2009 s'est dirigé vers l'officiel pour une longue explication de texte. "Tu penses que je suis lent?", "Je n’ai pas été long", "Tu ne m’as jamais vu jouer?", "Il a fait ça dix fois dans le premier set et tu ne l’as pas arrêté", a notamment lancé le Suisse, avant de se montrer un brin agressif: "Je t’ai écouté avant, maintenant c’est toi qui m’écoutes", a-t-il encore lâché à l'arbitre.

Federer a ensuite interpellé Cilic, en lui demandant s'il avait été trop long. Ce à quoi le Croate a répondu par la positive... pour l'agacer un peu plus. Au changement de côté quelques instants plus tard, le Suisse n'avait toujours pas décoléré, et s'est de nouveau plaint auprès de l'arbitre. "C’est la première fois qu’un mec sert quand je ne suis pas prêt, a-t-il grincé. (...) Parle-moi, moi je te parle, alors parle-moi."

C.C.