Novak Djokovic
 

Au lendemain de l’annonce de la fin de leur collaboration, Boris Becker n'a pas été tendre avec Novak Djokovic. L’entraîneur allemand a pointé du doigt l’éthique de travail du Serbe alors que d’autres changements sont intervenus dans son entourage ces dernières semaines.

 

Votre opinion

Postez un commentaire