RMC Sport

US Open: après l'élimination de Monfils, la terrible stat pour le tennis français

Pour la troisième fois dans l'ère Open, aucun tennisman français n'a réussi à se hisser dans l'année en deuxième semaine d'un tournoi du Grand Chelem. Gaël Monfils était le dernier représentant tricolore ce samedi à l'US Open mais a été battu dès le 3e tour face à Jannik Sinner.

Gaël Monfils représentait ce samedi les derniers espoirs du clan tricolore. Mais le Français de 35 ans est tombé, après un match fou, dans le cinquième set face à l'Italien Jannik Sinner, éliminé dès le 3e Tour de l'US Open. Si Monfils a retrouvé des couleurs à Flushing Meadows, le tennis français vient de vivre une saison 2021 très compliquée lors des Grands Chelems.

Depuis l'ère Open en 1968, ce n'est que la troisième fois qu'aucun tennisman français ne parvient à rejoindre la deuxième semaine, les deux précédents étant 1969 et 1978. Si la génération des "nouveaux mousquetaires", incarnée en partie par Gaël Monfils, a pris du recul, la relève peine à confirmer.

Chardy et Herbert, un nouveau titre en double

Certains pourront peut-être avoir quelques regrets, à l'image d'Ugo Humbert, vainqueur cette année du tournoi de Halle avant de connaître l'élimination au premier tour de Wimbledon face à Nick Krygios. Jérémy Chardy, n'a pas démérité non plus mais a été sorti par exemple par Novak Djokovic, Stefanos Tsitsipas ou Matteo Berrettini lors de trois tournois cette année. Des marches bien trop hautes pour espérer aller plus loin.

Demi-finaliste de l'Open d'Australie en 2019, Lucas Pouille n'a jamais retrouvé son meilleur niveau depuis sa blessure au coude et n'a pas passé le moindre tour en Grand Chelem cette saison. Le fantasque Benoit Paire, perturbé par les conditions imposées par le contexte sanitaire, ne s'est pas non plus qualifié pour un deuxième tour de Grand Chelem cette saison.

Il faut se tourner vers le double pour retrouver trace de bonnes performances françaises, avec la paire Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert, qui a décroché Roland-Garros en 2021. Mais à l'heure où la génération des Richard Gasquet, Gilles Simon, Jo-Wilfried Tsonga et Gaël Monfils vit ses dernières heures, une autre peine à s'installer.

GL