RMC Sport

US Open - Mouratoglou : "Monfils a décidé de se mettre au boulot"

Patrick Mouratoglou

Patrick Mouratoglou - AFP

. L’entraîneur de Serena Williams Patrick Mouratoglou multiplie les « hugs » avec les people comme le chanteur Pharrell Williams et les amis de la numéro un mondiale. Le coach français est tout à sa joie de la superbe qualification de sa joueuse face à Simona Halep pour les demi-finales de l’US Open (la nuit prochaine face à Karolina Pliskova). Une fois que le clan s’est évaporé, gentiment, il a bien voulu évoquer la demi-finale entre Novak Djokovic et Gaël Monfils.

Patrick, vous confirmez que le parcours de Gaël Monfils impressionne le Player’s Lounge…
Ah mais je ne suis pas impressionné par le tournoi de Gaël mais par l’été de Gaël. Son année a été crescendo et son sait pourquoi.

Développez…
Il a décidé de se mettre au boulot. Il est plus rigoureux, il a pris des décisions qu’il n’avait pas prises jusque-là. Et quand on a beaucoup de talent, qu’on fait les choses bien et qu’on est sérieux, ça paie. Cet été, il n’a perdu que deux matches. Il a obtenu trois balles de match contre Nishikori aux Jeux olympiques. Et il perd contre Novak Djokovic à Toronto, ce n’est pas honteux. J’ai toujours dit qu’il fallait construire son fonds de jeu avec des victoires.

A lire aussi>> US Open : Wawrinka brise le rêve de Del Potro

Il est plus solide ?
Oui son jeu est beaucoup plus structuré. Même s’il fait toujours ses « Monfissades ». Mais ces gri-gris, s’il ne les faisait pas, ce serait triste, on ne le reconnaîtrait pas.

A lire aussi>> US Open : les raisons de croire au nouveau Monfils face à Djokovic​​​​​​​

Où en est Novak Djokovic ?
C’est une inconnue. On ne sait pas où il en est et je ne sais si lui-même sait où il est. Il n’a eu aucune espèce de test.

A lire aussi>> US Open - Pitkowski : "Monfils peut créer la surprise"

Donc, Gaël va le tordre ?
(Sourire) Je ne dis pas cela... On parle quand même d’un gars quasi imbattable pendant deux ans. Ca ne sera pas une partie de plaisir. Mais on peut voir un très gros combat. Tout est possible. En tout cas, c’est la première fois que Gaël a une chance contre Djoko parce que là, il est prêt.

A lire aussi>> US Open : Monfils s’inspire de LeBron James et rêve de le "postériser"

dossier :

Gaël Monfils

Par Eric Saillot