RMC Sport

US Open - Pitkowski: "Federer peut encore aller chercher un Grand Chelem"

-

- - -

L’US Open, dernier Grand Chelem de la saison, débute ce lundi. Membre de la Dream Team RMC Sport, Sarah Pitkowski jauge les forces en présence.

Djokovic, la bête blessée ?

« Il faut toujours se méfier avec Djokovic. Il a cette faculté à se remettre en danger et repartir avec un état de vigilance maximum quand il arrive en Grand chelem, c’est sa force. On pensait qu’il allait être touché après sa défaite face à Wawrinka en finale de Roland-Garros. Et à Wimbledon, il est capable d’aller chercher cette victoire au plus profond de lui-même. Donc il faut toujours se méfier d’un Djokovic blessé psychologiquement, il peut être dangereux. »

Un nouveau Grand Chelem pour Federer ?

« Il nous a émerveillé, capable de faire du tennis ping-pong, c’est-à-dire de jouer tellement vite qu’il va au-delà du rebond, il va plus vite que la balle : c’est extraordinaire. C’est un génie et il joue un tennis avec une fluidité, avec un relâchement, qu’on a le sentiment que les années passent et qu’il y a peu d’efforts quand il joue. On a l’impression que cette longévité est éternelle. Donc, sur le plan tennistique, oui, Federer, peut encore aller chercher un Grand Chelem. Après, il va aussi falloir qu’il ménage sa monture. Premier tour, ne pas aller puiser dans ses réserves avec des 5 sets inutilement, et qu’il soit programmé en night session pour qu’il puisse éviter de perdre de l’énergie et qu’il puisse durer sur les quinze jours. »

-
- © AFP

Une bonne surprise française ?

« La bonne surprise pourrait venir de Jérémy Chardy, qui a fait un tournoi remarquable, première demi-finale en Masters à Montréal pour le Palois. Quand tout rentre et reste dans les limites du court, il peut être explosif. Et puis il y a Richard Gasquet qui, après sa demi-finale à Wimbledon, s’est fait plutôt discret. Mais il nous a rassurés sur les tournois en préparation à l’US Open. Il est dans le bas du tableau, donc la partie la plus chargée, mais il a des tours relativement à sa portée. Et il aime bien jouer aux Etats-Unis. »

Serena Williams pour rejoindre Steffi Graff ?

« C’est Serena Williams la grande favorite. Et sa principale adversaire, c’est elle-même puisqu’elle va jouer pour ce fameux Grand Chelem, jamais réalisé depuis 1988 par Steffi Graff. Elle pourrait aussi égaler Steffi Graff en termes de tournois du Grand Chelem, à 22 titres. Ses principales adversaires ? Maria Sharapova, qui n’a aucune ambition puisqu’elle n’a pas joué depuis Wimbledon. Il y a éventuellement Simona Halep, mais après ça reste bien maigre. De toute manière, on le sait, le principal adversaire de Serena Williams, ce sera elle-même. »

M.F