RMC Sport

US Open : grâce à Serena Williams, la finale femmes vend plus vite que celle des hommes

Serena Williams en démonstration dans les rues de New York

Serena Williams en démonstration dans les rues de New York - AFP

En quête d’un 22e titre majeur et du quatrième Grand Chelem féminin, Serena Williams vise un morceau de légende à l’US Open, qui ouvre ce lundi. Un événement qui a permis d’épuiser les places pour la finales femmes avant celles pour la finale hommes pour la première fois de l’histoire du tournoi.

Avec des Mondiaux d’athlétisme en pleine lumière, de grosses compétitions collectives à venir (Euro de basket, Coupe du monde de rugby), difficile pour le tennis de se faire une place de premier plan dans l’actualité sportive. Mais avec l’US Open, qui débute lundi à New York, la petite balle jaune devrait se refaire une belle place au soleil. Et avec raison. Le Majeur américain pourrait en effet donner lieu à un pan d’histoire. Un morceau de légende.

En cas de victoire dans le tournoi féminin, Serena Williams égalerait Steffi Graf avec un 22e succès en Grand Chelem – seule l’Australienne Margaret Smith Court resterait devant avec 24 – et deviendrait la quatrième joueuse de l’histoire à remporter les quatre tournois majeurs sur une même année après l’Américaine Maureen Connolly (1953), Smith Court (1970) et Graf (1988). Une quête historique qui pousse le public à venir soutenir sa championne. Persuadés de la réussite de Serena, les spectateurs new-yorkais ont ainsi pris d’assaut les places pour la finale femmes, prévue le samedi 12 septembre.

Un ticket à la revente au prix moyen de 859 dollars

Pour la première fois de l’histoire du tournoi, les tickets pour cette dernière ont même été épuisés avant ceux pour la finale hommes du lendemain ! Porte-parole de la Fédération américaine (USTA), Chris Widmaier a précisé que les places pour la finale femmes s’échangeaient à un prix trois fois supérieur à celui habituellement pratiqué. Sur le marché de la revente, un ticket pour la dernière marche du tableau féminin 2015 se trouve à un prix moyen de 859 dollars contre 897 pour la finale hommes. En 2012, l’année où la différence entre les deux était la plus faible de l’histoire, il y avait… 150 dollars d’écart en faveur des joueurs masculins ! Vous avez dit effet Serena ?

A.H.