RMC Sport

Wimbledon: Murray promet de donner ses gains aux victimes de la guerre en Ukraine

Ancien vainqueur de Wimbledon en 2013 et 2016, Andy Murray a assuré qu’il reverserait cette année ses gains potentiels lors du tournoi aux victimes de la guerre en Ukraine. Le Britannique disputera son premier tour lundi.

Wimbledon n’a pas encore démarré mais Andy Murray, 51e mondial, a déjà promis un beau geste. Le Britannique, ancien vainqueur du tournoi en 2013 et 2016, a annoncé qu’il reverserait tous ses gains pour aider les victimes de la guerre en Ukraine. Il y a quelques mois, il avait déjà indiqué vouloir donner tous ses gains de 2022 aux enfants ukrainiens victimes du conflit.

"Il y a des familles et des enfants qui tentent de quitter le pays, a-t-il souligné. Il y a aussi des familles dont les maisons ont été détruites. J’ai senti que c’était une bonne chose à faire. Ça me donne une petite motivation supplémentaire pour essayer de performer et de gagner des matchs. C’est pourquoi j’ai décidé de le faire."

Presque 60 000 euros en cas de défaite au premier tour

Andy Murray, 35 ans, ne fait plus partie des favoris pour remporter le tournoi. Il ne touchera donc probablement pas les 2 millions de livres (2,3 millions d’euros) promis aux deux finalistes. Mais même en perdant au premier tour, il touchera 50 000 livres (environ 58 000 euros), puis 78 000 (90 000 euros) en cas de second tour.

Cette saison, Andy Murray a disputé deux tournois sur gazon, pour des résultats encourageants. Il a notamment atteint la finale à Stuttgart, battu en trois sets par Matteo Berrettini, un des favoris de Wimbledon, après avoir écarté Stefanos Tsitsipas et Nick Kyrgios.

Sur le gazon britannique, Murray disputera son premier tour lundi contre James Duckworth, 77e au classement ATP. S’il avance dans le tournoi, il pourrait ensuite rencontre John Isner au deuxième tour et John Sinner au troisième.

RW