RMC Sport

Bartoli au révélateur Serena

-

- - -

Face à une Serena Williams qui revient en forme à vitesse grand V, Marion Bartoli devra hisser son niveau de jeu et enfin réussir son entame de match, ce lundi, pour se qualifier pour les quarts de Wimbledon.

Depuis le début de Wimbledon, Marion Bartoli marche façon « diesel ». Ses entames de match sont laborieuses et elle doit souvent courir après le score. Après avoir sauvé trois balles de match lors de son deuxième tour face à Lourdes Dominguez, puis être passée à un jeu de l’élimination lors de son dernier match face à l’Italienne Pennetta, la Française va devoir soigner son début de rencontre, ce lundi, face à Serena Williams, comme le confirme Patrice Dominguez. « Elle a sa période de chance en ce moment mais il faudra qu’elle démarre très bien, analyse le consultant RMC Sport. Elle ne peut pas se permettre de donner un set et un break à une joueuse comme Serena. »

Dominguez : « Une marche très élevée pour Marion »

Car en face, l’Américaine est en train de revenir à un très bon niveau. Après des blessures récurrentes et une embolie pulmonaire qui l’ont tenu éloignée des courts pendant un an, la cadette des sœurs Williams remonte la pente. Une mauvaise nouvelle pour Marion Bartoli, selon Patrice Dominguez : « Serena s’est rassurée au cours de la première semaine, elle a retrouvé ses sensations. C’est une battante, une fille qui ne renonce jamais. Elle est dans le même registre que Marion Bartoli, mais avec une puissance et une qualité de service supérieures. » Si la native du Puy-en-Velay veut atteindre les quarts du tournoi londonien pour la deuxième fois de sa carrière, il lui faudra donc sortir un très bon match. « C’est une marche très élevée pour Marion Bartoli, mais pourquoi pas », conclut Patrice Dominguez.