RMC Sport

Wimbledon: performance exceptionnelle d'Alizé Cornet, qui élimine Swiatek et met fin à sa folle série

La Française Alizé Cornet a fait sensation à Wimbledon en s'imposant en deux sets 6-4, 6-2 face à la numéro 1 mondiale Iga Swiatek. Elle se qualifie ainsi pour les huitièmes de finale, égalant alors son propre record sur le Grand Chelem anglais.

Coup de tonnerre en Angleterre. La Française Alizé Cornet, 32 ans, s'est offert le scalp de la numéro 1 mondiale Iga Swiatek en deux sets 6-4, 6-2 en 1h35. Elle met fin à la série de 37 matchs sans défaite de la Polonaise et se qualifie ainsi pour les huitièmes de finale de Wimbledon. Seule trois joueuses avaient réussi à prendre un set à Iga Swiatek avant cet exploit d'Alizé Cornet.

"Je vis pour ce genre de match"

La Française de 32 ans affrontera en 8es de finale l'Australienne Ajla Tomljanovic (44e), vainqueur de la Tchèque Barbora Krejcikova (13e). Swiatek n'avait plus perdu un match depuis son élimination au 2e tour à Dubai en février et avait remporté les six tournois qu'elle a disputés depuis: Doha, Indian Wells et Miami sur dur, Stuttgart, Rome et Roland-Garros sur terre battue.

Alizé Cornet s'est montrée intouchable tout le long du match, réussissant l'ensemble des coups tentés, y compris des lobs très compliqués mais réussis. Une réussite qui rappelle celle qu'elle avait vécu face à Serena Williams en 2014, déjà à Wimbledon. La Française s'est présentée tout sourire au micro du tournoi en fin de match, mais en retenue: "Je suis une grande fan d'Iga (Swiatek), confie-t-elle. C'est une joueuse incroyable, une ambassatrice du tennis féminin. Je vis pour ce genre de match, ça me nourrit, je continue à y croire, j'y croyais dur. Je pense que j'aime bien les challenges. Je ne réalise pas complètement."

"Je suis comme le bon vin, je vieillis bien !"

Vivant une très belle saison en Grand Chelem, avec notamment un premier quart en carrière à l'Open d'Australie, la joueuse de 32 ans s'en amuse: "Je suis comme le bon vin, je vieillis bien ! Je joue la meilleure saison de ma carrière, je prends du plaisir. 18 ans plus tard après ma dernière qualification en deuxième semaine, je m'y retrouve retrouve encore."

C'est la troisième Française qualifiée pour les huitièmes de finale du tournoi, avec Caroline Garcia et Harmony Tan, une première depuis 2005 à Wimbledon.

AC