RMC Sport

Vendée Globe: Beyou franchit la ligne d’arrivée en 13e position mais s’est "régalé"

Contraint de faire demi-tour en début de course et reparti neuf jours après tous ses concurrents, Jérémie Beyou (Charal), l’un des grands favoris, a franchi la ligne d’arrivée en 13e position ce samedi matin aux Sables d’Olonne. Sans regret.

Le Vendée Globe est terminé pour Jérémie Beyou. Le skipper de Charal a passé la ligne d’arrivée aux alentours de 9h15 ce samedi matin aux Sables d’Olonne, à huis clos. Le Finistérien, qui était l’un des plus grands favoris de la course en solitaire autour du monde, termine à la 13e place après 89 jours, 18 heures, 55 minutes et 58 secondes en mer.

Beyou, 44 ans, est arrivé trois jours après Clarisse Cremer (Banque Populaire X), 12e, et neuf après le grand gagnant Yannick Bestaven. Neuf, c’est justement le nombre de jours que Beyou avait dû passer aux Sables en début de course, contraint de faire demi-tour après avoir percuté un objet flottant. La victoire s'étant envolée, le marin avait envisagé d’abandonner avant de décider de repartir en mer.

"Une super expérience"

Reparti bon dernier en 32e position, Beyou a descendu l'Atlantique seul avant de réussir l'exploit de rattraper la queue de la flotte (une vitesse moyenne de 11,31 noeuds). Son temps effectif en mer est de 80 jours, 16 heures, 5 minutes et 58 secondes. Sans ses avaries en début d'épreuve, le marin se serait donc probablement mêlé à la bagarre en tête et aurait largement pu prétendre à une place dans le top 6. 

"On aurait presque envie que ça continue encore, lâchait-il en rigolant vendredi. C’était un Vendée Globe particulier, peut-être pas celui que j’attendais mais c’était une super course, une super expérience. Au bout du compte, je me suis régalé. J’ai quand même hâte de rentrer. Ça va faire du bien."

ABr