RMC Sport

Virtual Regatta, J13: le bouton magique pour gagner 10 000 places facilement

-

- - -

Journal de bord. Vendée Globe virtuel, 13e jour de course. Nom de bateau: Paprika3000. Position actuelle: 1.500e. Faits d’arme: n’a jamais utilisé le bouton magique, et ne parle pas de celui dont on ne doit pas prononcer le nom de François Gabart (oups) dans cette chronique.

Le point course:

-
- © -

Un jour, l’homme, et surtout le marin qui se cache derrière, arrive à un point étrange de sa vie où il n’y a plus qu’une seule question qui se pose, même s’il ne la comprend pas vraiment. Louche brésilienne ou couper le fromage?

Si vous êtes comme moi il y a deux jours, et que vous n’avez jamais entendu parler de cette traditionnelle alternative vendéeglobéenne, c’est un choix entre deux routes (comme d’hab): une qui ne ressemble pas vraiment à une louche et qui longe le Brésil vers le sud, et l’autre qui ne ressemble pas vraiment à un fromage, et qui file en diagonale vers le bien espéré cap de Bonne Espérance.

Précision, n’allez surtout pas croire qu’il existe une louche brésilienne avec une forme spécifique. Il s’agit bien d’une louche normale, universelle, mais comme elle longe le Brésil, on dit brésilienne (oui oui, j’ai vérifié, y avait comme un flou).

-
- © -

Du coup, que faire. La louche “c’est plus long mais y a beaucoup plus de vent”, ou le fromage “c’est plus court mais risqué et on sait pas si c’est du lait de vache ou du lait de chèvre”. Compte tenu de ma position, des prévisions isobariques, et des couloirs venteux qui devraient s’ouvrir dans l’anti-cyclone de Saint-Hélène en raison de flux dépressionnaires convergents, j’ai fait ce que tout bon marin aurait fait à ma place. J’ai pris le fromage, parce que j’adore ça (Alex Thomson a pris la louche, mais c’est un Britannique, donc clairemement pas notre référent affectif côté cheese). J’ai peur que ce soit mon premier vrai mauvais choix depuis le départ, mais le coeur a parlé. Et si je me suis trompé, tant spi (humour marin).

Revenons à nos boutons

J’ai bien senti que vous étiez moins concentrés sur ma partie et qu’aujourd’hui c’est surtout le bouton magique qui vous intéresse. J’ai un aveu à vous faire: c’est surtout un conseil pour les retardataires, et il se pourrait que je l’ai un poil survendu. Mais si ça peut donner un coup de main à Jérémie Beyou, autant que ce soit dit.

Vous voyez ce petit cercle gris au-dessus de votre boussole, avec marqué “Help” et une petite ancre au-dessus? C’est un “routage express”. Après avoir cliqué sur Help, vous positionnez la base du drapeau à l’endroit où vous souhaitez vous rendre, il vous fait le tracé le plus rapide, et vous y amène façon pilotage automatique. Je vous vois venir, pas la peine de le mettre sur la ligne d’arrivée, il ne fait pas plus de 24h. Et bien sûr il ne prend pas en compte les actualisations météo, mais ça reste un très bon coup de pouce. Est-ce que router c’est tromper demandez-vous? Ca c’est entre le marin et sa conscience.

-
- © -

Tips: si vous voulez modifier votre cap alors que vous avez déjà effectué un routage sur une longue durée, il vous faudra faire un autre routage, d’une heure par exemple, dans la nouvelle direction souhaitée, et que ce routage s’achève pour pouvoir repasser en pilotage manuel sans souci. Vous comprendrez en essayant.

A lundi chers marins, je vous ferai découvrir le bouton qui permet de perdre 10 000 places facilement. Et d’ici là, hauts les coeurs, et cap au sud!

Les chroniques précédentes:

- Episode 1: "François Gabart n'arrête pas de me suivre, alors que je ne sais pas naviguer"

- Episode 2: "Franchement, ils auraient pu mettre un panneau"

- Episode 3 : "Génies ou escrocs, que valent les trois premiers du classement"

Episode 4 (J12): "Comment s'en sort le mec le plus cool de la flotte"

Pour faire vivre cette chronique...

Cette chronique vous fera vivre Virtual Regatta sous différents angles au fil des jours. Techniques, anecdotiques, loufoques, insolites, météorologiques, statiques, pique-nique, c'est chic. Si vous voulez partager des témoignages, vous pouvez contacter le bateau Paprika3000 via le chat Virtual Regatta. Merci pour vos très nombreux messages, et bonne course !

dossier :

Vendée Globe

Alexis Toledano, skipper de Paprika3000