RMC Sport

F1: Alain Prost impressionné par Charles Leclerc

Alain Prost, quadruple champion du monde de Formule 1, adoube l’avènement de Charles Leclerc, auteur d’une première année épatante chez Ferrari, au point de susciter quelques tensions avec son équipier, Sebastian Vettel. Pour la légende française, cela sera encore plus problématique la saison prochaine.

S’il vit une saison compliquée avec Renault, dont il a été nommé directeur non exécutif en juillet dernier, Alain Prost jette un regard impressionné sur l’un des pilotes concurrents: Charles Leclerc. Pour sa première saison chez Ferrari, le Monégasque a remporté deux Grands Prix (Belgique et Monza) tout en devenant le plus jeune pilote à signer une pole position en F1 (Bahreïn, Singapour). 

"Il a déjà le grade de star"

"C’est déjà une grande star, s’enthousiasme le quadruple champion du monde français, présent au Sportel. Il a déjà le grade de star. On parle de lui et de Verstappen comme les deux prochains vainqueurs de championnat. La vraie bonne surprise, c’est qu’il s’est adapté très vite au statut de numéro 1/presque numéro 1 dans une équipe comme Ferrari qui n’a jamais pris de jeune pilote. C’est la première fois. Ce n’est pas évident de supporter la pression et il la supporte très bien même s’il y a eu quelques difficultés par moment, c’est quand même assez impressionnant la maturité."

"Le titre peut se jouer entre les deux"

Lui-même passé au sein de la Scuderia (1990-1991), Prost prédit une gestion très difficile des ego entre Charles Leclerc et Sebastian Vettel la saison prochaine. D’autant que les prémisses de certaines tensions se sont déjà faits sentir cette année.

"C’est une situation de management qui est compliquée car à la base c’est plutôt Vettel avec son expérience qui était considéré comme le numéro 1 dans l’équipe, souligne-t-il. Puis il s’est passé ce qui s’est passé donc c’est difficile de manager cela. Je crois que c’est surtout l’année prochaine où ça va être compliqué. Je vois bien Ferrari quand même continuer à être très performant et il va falloir gérer la lutte entre Charles et Sebastian. Et ça va pas être évident car si la voiture est performante, c’est le titre qui peut se jouer entre les deux, mais il ne faudra pas le donner à Mercedes."

NC ave Jordan Ollivier