RMC Sport

F1: Hamilton pas emballé par l’idée d’un Grand Prix au Vietnam

Réagissant à l’annonce d’un Grand Prix de Formule 1 au Vietnam en 2020, le champion du monde Lewis Hamilton s’est dit peu emballé par cette destination, et préférerait voir de nouvelles courses en Europe.

Conservateur, Lewis Hamilton? Plutôt franc, en tout cas. Alors que les promoteurs du championnat du monde de Formule 1 ont annoncé l’organisation d’un nouveau Grand Prix au Vietnam dès 2020, le pilote britannique ne semble pas convaincu par cette petite virée en Asie du Sud-Est.

"Je suis allé au Vietnam et c'est très beau. Mais j’ai déjà disputé une course de F1 en Inde et c'était étrange, parce que, dans un pays d'une telle pauvreté, vous aviez cet imposant et très joli circuit tracé au milieu de nulle part, a raconté le nouveau champion du monde à la BBC. J'avais un sentiment très mitigé lorsque je suis allé à ce Grand Prix."

Et de citer un autre exemple: "Nous avons eu droit à un Grand Prix en Turquie, presque personne n'est venu, se souvient Hamilton. Super course, super week-end, mais pauvre audience."

"Un GP à Silverstone et un à Londres, ça serait cool"

Pour Hamilton, la F1 ferait mieux de se concentrer sur les places fortes du sport automobile, plutôt que de partir à la conquête de nouveaux territoires. "Du point de vue de la course, je ne sais pas à quel point il est important d'aller dans de nouveaux pays, questionne-t-il. Nous avons avec l'Angleterre, l'Allemagne, ou l'Italie, des pays de forte tradition de courses, et ça commence aussi à bien s'implanter aux Etats-Unis. Mais vous n'avez toujours qu'un seul Grand Prix dans ces nations…"

Ce qui, selon lui, devrait changer. "Si vous aviez le Grand Prix de Silverstone et un autre Grand Prix à Londres, ça serait plutôt cool. Pareil si vous aviez un Grand Prix d'Allemagne et un Grand Prix à Berlin... Mais il n'est pas nécessaire d'aller dans des pays qui ne connaissent pas grand-chose à la Formule 1."

dossier :

Lewis Hamilton

CC avec AFP