RMC Sport

F1 - Tambay: ‘‘Vettel fait son trou chez Ferrari‘‘

-

- - DR

Impressionné par la mainmise de Lewis Hamilton ce week-end à Monza, Patrick Tambay, membre de la Dream Team RMC Sport, est également admiratif du travail de Sebastian Vettel, deuxième au volant de sa Ferrari, devant des Tifosi conquis.

Pour Patrick Tambay, Lewis Hamilton, dominateur tout le week-end à Monza et victorieux avec 25 secondes d’avance sur Sebastian Vettel de ce GP d’Italie, devrait continuer d’imprimer son rythme durant la suite de la saison : « Beaucoup de talent et de réussite pour Lewis Hamilton ce dimanche. Si son nouveau moteur est aussi performant par la suite que cet après-midi, les autres ont beaucoup de soucis à se faire. »

Le membre de la Dream Team RMC Sport ne manque toutefois pas de saluer la belle deuxième place de Sebastian Vettel et les performances des Williams de Felipe Massa (3e) et Valtteri Bottas (4e) : « Vettel fait son trou chez Ferrari. Il progresse dans le cœur des Tifosi. Il va peut-être aller chercher la deuxième place de Nico Rosberg (il compte 21 points de retard). »

« Monza, le plus beau podium »

« Très belle course d’ensemble également pour les pilotes Williams. C’est beau de voir Felipe Massa, cet ancien pilote Ferrari, revenu à la force du poignet, à ce niveau. Il est poussé dans ses derniers retranchements par un jeune pilote, Valtteri Bottas. Une belle image de fraternité entre Massa et Bottas. Ça tourne fort pour Frank Williams (propriétaire de l’écurie). »

Patrick Tambay, 2e de l’épreuve en 1982, confie par ailleurs combien un podium à Monza compte dans la carrière d’un pilote : « C’est probablement le plus beau podium que l’on puisse souhaiter atteindre. On voit une marée humaine, un sentiment de puissance nous envahit. C’est vraiment une immense satisfaction que d’être là-haut. Toutes les portes du circuit s’ouvrent et les fans rejoignent le podium. Un podium qui dure parce que c’est un vrai bonheur de savourer cette ambiance, et qu’elle s’imprime dans la mémoire. Les pilotes sont interloqués par ce témoignage d’amour du public italien, rassemblé sur ce circuit où il s’est passé tant de choses. On ne peut pas imaginer qu’il n’y ait pas de GP d’Italie à Monza. Il faut préserver ce monument de la course automobile. »

dossier :

Lewis Hamilton

la rédaction