RMC Sport

GP d'Abu Dhabi: Hamilton "pas à 100%" à cause du Covid-19

Troisième des qualifications du Grand Prix d'Abu Dhabi, derrière Max Verstappen et Valtteri Bottas, Lewis Hamilton a déclaré être encore affaibli par le Covid-19.

Pour son retour à la compétition, à l'occasion de la dernière course de la saison 2020 de Formule 1, Lewis Hamilton ne prendra le départ qu'en deuxième ligne. Le septuple champion du monde n'a signé que le troisième temps des qualifications du Grand Prix d'Abu Dhabi, ce samedi après-midi sur le tracé de Yas Marina.

Battu pour six centièmes de seconde par son coéquipier Valtteri Bottas et par Max Verstappen (qui a signé la pole en 1'35.246), le pilote britannique a expliqué ne pas être à 100%. La faute au Covid-19, qui l'affaiblit encore même s'il n'est désormais plus porteur du virus.

"Je peux vraiment compatir avec ceux qui ont souffert de ça, ceux qui ont perdu des proches, et je peux vraiment comprendre pourquoi. Car c'est un vilain virus. Je ne suis pas à 100%. J'ai encore des sensations aux poumons", a déclaré Lewis Hamilton après les qualifications, dans des propos retranscrits par Motorsport.

"Recharger les batteries n'est pas aussi simple"

Contraint de déclarer forfait pour le GP de Sakhir, le champion de 35 ans a expliqué à quel point le coronavirus avait diminué "son énergie globale": "Un des symptômes, c'est qu'il vous draine vraiment. J'essaie de dormir le plus possible, mais recharger les batteries n'est pas aussi simple que d'habitude. Et j'ai perdu beaucoup de poids pendant cette semaine".

"Ce ne sera certainement pas la plus facile des courses, physiquement. Mais je me débrouillerai et je donnerai absolument tout ce que j'ai", a-t-il conclu.

dossier :

Lewis Hamilton

JA