RMC Sport

GP d’Allemagne : Hamilton triomphe encore et se rapproche de Prost

Lewis Hamilton

Lewis Hamilton - AFP

Parti une nouvelle fois deuxième sur la grille de départ, Lewis Hamilton (Mercedes) a profité d’un superbe départ pour s’envoler vers une 49e victoire en Formule 1 ce dimanche lors du Grand Prix d’Allemagne. Le champion du monde britannique n’est plus qu’à deux longueurs d’Alain Prost.

Hamilton dans un fauteuil 

La deuxième place du nombre de victoires en Formule 1 d’Alain Prost ne finira certainement pas la saison. Comme en Hongrie où il n’avait pas eu la pole, Lewis Hamilton a signé son 49e succès de sa carrière sur le circuit d’Hockenheim ce dimanche lors du GP d’Allemagne. Le légendaire pilote français est désormais à portée d’essieu. 

Auteur d’un départ tonitruant, le Britannique a fait preuve d’une régularité remarquable tout au long de la course, lui permettant de gérer tranquillement son avance malgré l’arrivée d’une fine pluie dans les derniers tours. Malgré une stratégie audacieuse sur les pneumatiques, les Red Bull de Daniel Ricciardo et Max Verstappen n’ont pu suivre la cadence. Le sixième succès d’Hamilton cette saison lui permet de conforter son avance en tête du championant du monde des pilotes. À 217 points, il devance son coéquipier Nico Rosberg et ses 198 points.

>>Revivez le GP d'Allemagne en live

Rosberg scotché sur la ligne de départ

Il était attendu et finalement sa performance n’a pas été à la hauteur des espérances. Signant une pole position au forceps la veille sur ses terres, Nico Rosberg n’a pas confirmé devant ses nombreux supporters massés dans les gradins d’Hockenheim. Au départ, l’Allemand a tardé à l’extinction des feux, laissant Lewis Hamilton et les deux Red Bull le souffler avant le premier virage. Par la suite il a bien tenté de rattraper son retard mais avec maladresse comme l’atteste cette tentative de dépassement sur Verstappen au 33e tour. Le pilote de Mercedes pousse le jeune Néerlandais hors de la piste et écope d’une pénalité de cinq secondes. Une sanction qui pèsera sur son classement final à une décevant 4e place.

Les Red Bull presque récompensées

Bonnes stratèges, les Red Bull ont fait preuve de choix de pneumatiques particulièrement judicieux tout au long de la course, leur permettant de maintenir leurs places sur le podium à l’arrivée. Très agressif, Daniel Ricciardo aurait même pu espérer mieux, revenant à moins de six secondes de Lewis Hamilton dans les derniers tours de piste. C’était sans compter sur la gestion impériale de la course du Britannique.

Belle remontée de Grosjean

Retrogradé de cinq places sur la grille de départ après un trop rapide changement de boite de vitesses, Romain Grosjean s’est bien rattrapé de sa 20e position sur la grille de départ. Au volant de sa Haas, le pilote français de 30 ans a réalisé une remontée honorable, terminant 13e devant le drapeau à damier. 

dossier :

Lewis Hamilton