RMC Sport

GP d’Australie : la pole pour Hamilton, le couac pour les qualifs

-

- - AFP

Lewis Hamilton a démarré la saison tambour battant en décrochant la première pole, ce samedi à Melbourne. Mais les qualifications du Grand Prix d’Australie ont surtout été marquées par un nouveau système loin d’avoir tenu ses promesses. Bien au contraire.

Hamilton, 50e pole !

En tête lors des trois séances d’essais libres, Lewis Hamilton s’est montré tout aussi facile lors des qualifications. Jamais le Britannique de l’écurie Mercedes n’a été inquiété dans sa quête d’une 50e pole en carrière. Le triple champion du monde a seulement été approché par son coéquipier Nico Rosberg (+0’’360). Les Ferrari de Sebastian Vettel (+0’’838) et Kimi Raikkonen (+1’’196) n’ont jamais été en mesure de contrarier les Flèches d’Argent et s’élanceront sur la deuxième ligne.

Des qualifications sans saveur...

Des visages consternés, des pilotes à la pesée alors qu’il reste trois minutes en Q3 et pas un bolide sur le circuit de l’Albert Park à la sortie du drapeau à damiers. Le nouveau format des qualifications est très loin d’avoir tenu ses promesses de suspense. Avec la menace du couperet toutes les 90 secondes, la grille finale s’est figée dès le début de la troisième partie des qualifications. Résignés devant l’impossibilité de changer de train de pneus et de se relancer dans le temps imparti, de nombreux pilotes sont rentrés aux stands sans même retenter leur chance. Ou ont vu leurs espoirs anéantis par le chrono.

... mais pas sans surprises

Pas de suspense donc mais quelques désillusions au menu de ces premières qualifications de la saison. A commencer par Romain Grosjean (Haas), coupé dans son élan dès la Q1 et qui doit se contenter du 19e temps. Même constat pour Daniil Kvyat (Red Bull), surpris par ce nouveau système et seulement 18e à l’arrivée.

La grille

1. Lewis Hamilton (Mercedes) / 2. Nico Rosberg (Mercedes)

3. Sebastian Vettel (Ferrari) / 4. Kimi Räikkönen (Ferrari)

5. Max Verstappen (Toro Rosso) / 6. Felipe Massa (Williams)

7. Carlos Sainz Jr (Toro Rosso) / 8. Daniel Ricciardo (Red Bull)

9. Sergio Pérez (Force India) / 10. Nico Hülkenberg (Force India)

11. Valtteri Bottas (Williams) / 12. Fernando Alonso (McLaren)

13. Jenson Button (McLaren) / 14. Jolyon Palmer (Renault)

15. Kevin Magnussen (Renault) / 16. Marcus Ericsson (Sauber)

17. Felipe Nasr (Sauber) / 18. Daniil Kvyat (Red Bull)

19. Romain Grosjean (Haas) / 20. Esteban Gutiérrez (Haas)

21. Rio Haryanto (Manor) / 22. Pascal Wehrlein (Manor)

dossier :

Lewis Hamilton

la rédaction