RMC Sport

Grand Prix d'Autriche: le doigt d'honneur de Räikkönen à Hamilton

Kimi Räikkönen a adressé un doigt d'honneur à Lewis Hamilton, qui l'a bloqué durant la première manche des qualifications du Grand Prix d'Autriche. La manoeuvre du pilote britannique de Mercedes lui a valu trois places de pénalité.

Voilà un épisode qui s'ajoute à la légende de Kimi Räikkönen. Pourtant réputé pour être peu expressif, le Finlandais n'a pas contenu sa colère lors des qualifications du Grand Prix d'Autriche (départ de la course dimanche à 15h10). Gêné par Lewis Hamilton qui lui a malencontreusement coupé la route alors qu'il effectuait un tour rapide durant la première manche de la séance, le pilote Alfa Romeo lui a adressé un doigt d'honneur au moment de l'éviter.

Le doigt d'honneur de Kimi Raikkonen à Lewis Hamilton, lors des qualifications du GP d'Autriche 2019
Le doigt d'honneur de Kimi Raikkonen à Lewis Hamilton, lors des qualifications du GP d'Autriche 2019 © Capture d'écran

Une manoeuvre "pas idéale"

Survenu au virage n°3, qui est une épingle à cheveux, l'incident a fait l'objet d'une enquête des commissaires. Car si la manoeuvre de Lewis Hamilton n'a pas eu de conséquences sur le résultat, elle n'en reste pas moins dangereuse.

Plus tard, Hamilton s'est expliqué au micro de Sky Sports. "Une voiture est passée et je freinais pour le virage, puis une autre est arrivée. Alors j'ai lâché les freins et j'ai essayé de continuer tout droit pour essayer de m'écarter du chemin", a-t-il expliqué, reconnaissant que la solution n'était "pas idéale". L'instruction a alors débuté après la séance, afin d'auditionner les deux pilotes et leurs représentants.

La décision est finalement tombée deux heures après la fin des qualifications: Lewis Hamilton a écopé d'une pénalité de trois places sur la grille de départ. Auteur du deuxième temps, il s'élancera donc finalement de la cinquième place. Max Verstappen (Red Bull) en profite donc pour gagner une place et se hisser sur la première ligne, au côté du poleman Charles Leclerc (Ferrari).

dossier :

Lewis Hamilton

JA