RMC Sport

Grand Prix du Canada: pourquoi Vettel a été sanctionné

En tête du Grand Prix du Canada, Sebastian Vettel a été pénalisé et privé de la victoire pour être revenu dangereusement sur la piste après un passage dans l'herbe. Lewis Hamilton en a profité pour s'imposer.

Sous la pression de Lewis Hamilton, Sebastian Vettel a commis une erreur ce dimanche lors du 48e tour du Grand Prix du Canada, en sortant large au virage n°3. Il est passé dans l’herbe et a rejoint la piste en coupant la chicane. Mais attention, il n’a pas été pénalisé pour cela mais pour avoir rejoint la piste de façon dangereuse.

En effet, le quadruple champion du monde allemand a tout de suite repris la trajectoire de course juste devant Lewis Hamilton qui, lui, a dû lever le pied pour ne pas percuter le pilote Ferrari. Ce dernier a expliqué être passager de sa monoplace au moment où il était dans l’herbe et estime avoir eu de la chance de ne pas partir en tête-à-queue. Il n’avait donc aucun autre choix que de regagner la piste ainsi.

Ferrari veut faire appel

Selon les informations de RMC Sport, Ferrari a signifié à la FIA son intention de faire appel de la sanction contre Sebastian Vettel. Mais ce type de pénalité n'est pas concernée par cette possibilité selon le règlement. La Scuderia devrait alors en passer par la Cour d’appel internationale de la FIA.

Excédé à l’arrivée, Vettel a regagné son hospitalité casqué. Il a traversé le paddock sans aucun geste d’humeur à l’égard des nombreuses caméras qui pouvaient le suivre à cet instant. Il est ensuite revenu pour le podium mais n’a pas répondu présent lors des interviews réalisées sur la piste par Martin Brundle.

Vettel a du soutien chez les anciens pilotes

En revenant au podium, il a interchangé le panneau n°1 situé devant la monoplace de Lewis Hamilton avec le n°2 pour mettre le premier devant l’emplacement où aurait dû se situer sa monoplace. Aurait dû, puisque Sebastian Vettel ne l’a pas amenée à l’endroit souhaité, mais l’a laissée au parc fermé classique et non là où les trois premiers doivent arrêter leurs monoplaces après la course.

Sur le podium, Lewis Hamilton a été hué par une partie de la foule, acclamé par une autre. Le Britannique a ensuite fait monter Sebastian Vettel à ses côtés sur la première marche du podium. S’il n’a pas aimé gagner ainsi, Hamilton a tout de même confié que le but était de faire commettre une erreur à Vettel.

L’Allemand a expliqué que même s’il ne comprenait pas la décision de la direction de course, ce n’était absolument pas une raison pour huer Lewis Hamilton, qui n’y est pour rien dans l’attribution de la pénalité. Au passage, Sebastian Vettel a perdu deux points sur son permis. Les anciens pilotes Alexander Wurz, Nigel Mansell, Jenson Button, Damon Hill ou encore Mark Webber ont réagi à la pénalité contre Sebastian Vettel. Et ils sont unanimes, l'Allemand n'aurait pas dû être sanctionné.

dossier :

Lewis Hamilton

Lucas Vinois à Montréal