RMC Sport

VIDEO. GP d'Autriche: Hamilton refuse de serrer la main de Vettel… après l’avoir déjà fait

Hamilton et Vettel

Hamilton et Vettel - AFP

Dans la foulée de la séance de qualifications du Grand Prix d'Autriche, Lewis Hamilton n'a pas voulu serrer la main de Sebastian Vettel une deuxième fois.

Après leur accrochage du Grand Prix d'Azerbaïdjan, les gestes du leader du championnat du monde de Formule 1 Sebastian Vettel (Ferrari) et de son dauphin Lewis Hamilton (Mercedes) sont épiés. A l'issue de la séance de qualifications du Grand Prix d'Autriche samedi, les trois pilotes les plus rapides étaient invités à dire quelques mots au public de Spielberg. Non loin de l'auteur de la pole Valtteri Bottas, Vettel et Hamilton se sont serrés la main. Mais quelques minutes plus tard, lorsque l'intervieweur a réclamé une nouvelle poignée de main, le Britannique n'a pas voulu s'exécuter.

A lire aussi >> GP d'Autriche: Vettel s'est "excusé" après Bakou, Hamilton "ne sent même pas de tension"

Toujours aussi tendu ?

La tension entre les deux hommes est montée d'un cran depuis le dernier Grand Prix, en Azerbaïdjan il y a 15 jours. Sebastian Vettel avait touché l'arrière de la monoplace de Lewis Hamilton alors que le Britannique avait freiné sous régime de safety car. Estimant qu'Hamilton avait fait exprès de le surprendre, le pilote allemand s'était mis à hauteur de son rival pour lui mettre un coup de roue. Un geste sanctionné par le jury des commissaires en course. Cette semaine, cette "passe d'armes" avait de nouveau été examinée mais Sebastian Vettel n'avait pas reçu de sanction supplémentaire

Hamilton partira 8e

Si Lewis Hamilton a réalisé le 3e meilleur chrono ce samedi, il s'élancera de la 8e position sur la grille de départ dimanche. Il a en effet été pénalisé de cinq places pour avoir changé de boîte de vitesse. Une mésaventure qui offre à Sebastian Vettel d'augmenter son avance en tête du championnat, lui qui compte actuellement 14 points d'avance sur le Britannique.

VIDEO - La Formule 1 de retour en France

dossier :

Lewis Hamilton

ADS