RMC Sport

Rallye: la colère de Daniel Elena, séparé de Sébastien Loeb par l’écurie Prodrive

Triste de voir leurs routes se séparer, après que l'écurie Prodrive a décidé qu’il ne pouvait plus être le copilote de Sébastien Loeb, le Monégasque Daniel Elena a poussé un coup de gueule contre ce qu’il estime être une décision injuste.

Sébastien Loeb et Daniel Elena ont acté la fin de leur relation professionnelle, après vingt-trois ans de collaboration et neuf titres de champions du monde des rallyes, ainsi que deux podiums sur le Dakar. Cette décision n’est pas le fruit d’un accord à l’amiable entre deux hommes, mais plutôt d’une réflexion de l’écurie britannique Prodrive, laquelle a estimé qu’il était préférable de trouver un nouveau copilote pour Sébastien Loeb.

"J’ai reçu aujourd’hui un coup de fil de Seb, à 11h45, en train de me dire qu’il ne partirait pas sur le Dakar ou autres avec moi, parce que l’équipe Prodrive a estimé que je ne faisais pas l’affaire, que je n’étais pas motivé, que je n’avais pas assez d’expérience, trop d’erreurs de navigation cette année", a commenté sur Facebook, très amer, le Monégasque, qui vit dans les Alpes de Haute-Provence.

"Ce n'était pas une décision facile à prendre et ce n'était pas un coup de fil évident à passer car nous avons passé vingt-trois ans ensemble et Daniel est un pote, s’est pour sa part défendu Sébastien Loeb au quotidien L'Équipe. J'ai eu pas mal d'avis extérieurs sur Daniel, nous en avons discuté avec Prodrive et après avoir analysé notre prestation sur le dernier Dakar, nous sommes arrivés à la conclusion qu'il pourrait être bien d'essayer autre chose. J'ai 47 ans, je n'ai plus beaucoup d'années devant moi pour gagner le Dakar donc je veux mettre toutes les chances de mon côté."

Elena: "Vous avez fait un oignon. Votre voiture, elle n’est pas faite pour gagner"

Blessé par cette décision dont il ne comprend pas les fondements, Daniel Elena a ironisé sur les jolis souvenirs qu’il partage avec un ami de plus de vingt ans, égrenant leurs succès les uns après les autres, jusqu’à cette expérience désastreuse sur le Dakar 2021 avec Prodrive, marqué par plusieurs ennuis mécaniques et un abandon: "C’était de la merde".

Après avoir rappelé les faits d’armes du duo sur le célèbre Rallye Dakar, Daniel Elena a livré le fond de sa pensée et répondu à son supposé manque d’investissement, renvoyant la balle à l’écurie qui l’a congédié.

"Je suis désolé, mais avant de dire qu’Elena fait perdre du temps à Loeb, écoute Elena. Vous avez fait un oignon. Votre voiture, elle n’est pas faite pour gagner. Vous êtes une équipe déstructurée, vous ne m’avez pas écouté. J’ai passé des heures avec mon ingé en visio à vous dire ce qu’il fallait faire, pas faire, pour essayer de gagner un Dakar, rendre une voiture solide. Vous n’avez pas écouté les conseils. Vous n’en avez fait qu’à votre tête. C’est normal, c’est votre philosophie."

En conclusion de son message acerbe, Daniel Elena adresse tout de même ses encouragements à son désormais ex-coéquipier, Sébastien Loeb: "Seb, je n’ai rien contre toi, je serai toujours derrière toi, on sera toujours potes [...] J’ai eu la chance de te rencontrer. Je te souhaite bon courage avec ton futur copilote [...] Seb, bonne route."

https://twitter.com/qmigliarini Quentin Migliarini Journaliste RMC Sport