RMC Sport

Basket: LeBron James impressionné par la performance du fiston à Nanterre

Présent en France pour un match d'exhibition avec une sélection lycéenne américaine, "Bronny" James a attiré tous les regards lundi soir à Nanterre. Son père a d'ailleurs salué sa prestation sur Twitter, surtout un "poster dunk" réalisé sur l'un de ses adversaires.

Il a créé la sensation, lundi soir à Nanterre. Car quand le fils de la superstar de la NBA LeBron James débarque en France, forcément, cela attire les regards des observateurs et autres curieux désireux de vouloir observer le phénomène de plus près.

"Bronny" James était bien sur le parquet francilien, donc, avec une sélection lycéenne américaine, la California Basket Club (CBC), composée de beau monde : outre le fils prodige de 17 ans, était également présent le cadet de LeBron, Bryce, de même que les enfants de Scottie Pippen et Penny Hardaway, Justin et Ashton. En tournée médiatique en Europe, tous étaient venus affronter une équipe composée de jeunes joueurs français composée par l'agence ComSport, qui s'occupe notamment de Nicolas Batum, Rudy Gobert et Evan Fournier.

Quand "Bronny" réalise le dunk de sa jeune carrière à Nanterre

Dans le palais des sports Maurice-Thorez, les 3 000 places mises en vente n'ont pas tardé à trouver preneurs, en l'espace de 24 heures il n'en restait plus une. Une attraction générée par une rumeur sur la possible présence de la star des Lakers, mais aussi due à la seule notoriété du fiston de 17 ans, très suivi sur les réseaux sociaux.

Pour le match en lui-même, "Bronny" a assuré en terminant meilleur scoreur (25 points, à égalité avec le Français Bilal Coulibaly) d'un match remporté par la sélection tricolore (97-85). Un score d'autant plus anecdotique qu'à la lumière, une fois encore, des réseaux sociaux, ce sont surtout les actions de classe de l'aîné de la fratrie qui ont été soulignées, à commencer par un superbe "poster dunk" qui a affolé les foules.

Diffusée sur la chapine américaine ESPN2 - preuve de l'intérêt déjà énorme porté sur ces adolescents - la rencontre a été appréciée par LeBron, finalement pas présent à Paris mais bien devant son écran. Le "King" s'est d'ailleurs fendu d'un tweet pour saluer le geste fou de son protégé qui a électrisé la foule, décernant sa couronne de roi à son fils.

"Bronny" et consorts n'en ont pas encore fini de leur virée sur le Vieux Continent car après Londres et Paris / Nanterre, la sélection américaine de futures pépites de la NBA est attendue à Rome. Avant de retourner briller de l'autre côté de l'Atlantique.

CP