RMC Sport

Mort de Kobe Bryant: le beau clin d’œil des stats de Trae Young et Devin Booker

Les jeunes Trae Young (Atanta Hawks) et Devin Booker (Phoenix Suns) se sont distingués sur les parquets NBA dans la nuit de dimanche à lundi.  Avec des statistiques qui n’auraient sans doute pas laissé indifférent Kobe Bryant, mort quelques heures plus tôt dans un accident d'hélicoptère.

Le cœur n’était pas à la fête en NBA dans la nuit de dimanche à lundi. La ligue a perdu Kobe Bryant, quintuple vainqueur du championnat nord-américain, décédé dans un tragique accident d’hélicoptère survenu dimanche matin en Californie. Après 24 premières secondes en guise d'hommage au célèbre numéro de l'ancienne icône des Lakers, le spectacle a difficilement repris ses droits sur les parquets. La relève du basket américain a pourtant rendu un bel hommage à son illustre aîné. 

Des stats symboliques

Opposés respectivement aux Wizards de Washington et aux Grizzlies de Memphis, Trae Young (Atlanta) et Devin Booker (Phoenix) ont fait honneur à la fameuse "Mamba mentality". L’addition des deux feuilles de stats des espoirs de la ligue, âgés respectivement de 21 et 23 ans, rappelle une nouvelle fois la carrière d'exception du regretté Kobe Bryant.

Trae Young, qui a joué avec le numéro 8 sur son dos (au lieu de son numéro habituel, le 11), a inscrit 45 points, contre 36 pour Devin Booker. Soit une somme de 81 points, comme le nombre d’unités inscrites par Kobe le 22 janvier 2006, face à Toronto, son record en carrière et la seconde meilleure marque de l’histoire de la NBA derrière les 100 points de Wilt Chamberlain en 1962.

Les deux joueurs ont chacun shooté à 24 reprises, le second numéro de Kobe Bryant aux Lakers, qui a été retiré, tout comme le n°8. Trae Young lui a aussi dédié, doigts levés au ciel, un panier marqué du milieu du terrain. "C'est pour toi Kobe", a alors dit la jeune star des Hawks, joueur préféré de la fille de Kobe Bryant, Gianna, également décédée dans le crash à l'âge de 13 ans. Les prochaines semaines vont encore être riches en émotions en NBA.

Walid Kachour