RMC Sport

NBA : Evan Fournier crève l'écran !

Evan Fournier

Evan Fournier - -

Evan Fournier, le rookie français de Denver, a réalisé la nuit dernière la meilleure performance de sa carrière en NBA avec 19 points face aux Brooklyn Nets (109-87). A 20 ans, cette prestation signe son entrée dans la Ligue.

C’était son soir. Le premier d’une longue série, peut-être. A 20 ans, Evan Fournier a fait son entrée dans la cour des grands de la NBA ce vendredi. Le rookie français des Denver Nuggets a participé à la victoire de son équipe face aux Brooklyn Nets en inscrivant 19 points en 20 minutes (6/9 aux tirs), auxquels il a ajouté 2 passes, 2 rebonds et 2 interceptions. Une feuille de stats particulièrement remarquable pour un joueur qui n’avait eu que très peu d’occasions de montrer son talent depuis le début de saison.

Drafté en 20e position, il ne jouait en moyenne qu’un peu plus de 7 minutes par match. Et George Karl, le coach des Nuggets, ne cachait pas que le Français aurait surtout la possibilité d’être vraiment intégré à la rotation… la saison prochaine. « Je suis vraiment content pour lui, a confié George Karl sur le site officiel de la NBA après le coup d’éclat du Frenchie. Ce gamin a une grande confiance en lui, il profite de chaque opportunité qui lui ait donné et je l’apprécie. »

Gallinari : « On savait qu’il serait prêt »

Son récital du jour lui a même valu les félicitations de ses coéquipiers, comme Danilo Gallinari. « Evan a toutes les cartes pour faire ce genre de match, a assuré l’Italien. On est tous très heureux et on savait qu’il serait prêt pour jouer ce match. » Quel sera désormais l’avenir à court terme de l’ex-Poitevin ? L’absence de Ty Lawson (déchirure à la voûte plantaire) lui a ouvert les portes de la rotation à l’approche des play-offs.

Quel rôle tiendra-t-il justement dans ces play-offs, que les Nuggets (3e de la conférence ouest) aborderont avec l’étiquette d’un outsider à ne pas négliger ? Le prochain match de la franchise du Colorado, mercredi sur le parquet du Jazz, donnera une première réponse. A quelques milliers de kilomètres des Etats-Unis, un autre homme doit avoir le sourire. Vincent Collet, l’entraîneur de Strasbourg et de l’équipe de France, a sans doute trouvé une nouvelle arme pour l’Euro en Slovénie, du 4 au 22 septembre.

A lire aussi

>> NBA : Les résultats de la nuit

>> NBA - Duncan régale les Spurs

>> NBA - OKC s’incline à Minnesota

Clément Bigois