RMC Sport

Cyclisme: Bouhanni, "désolé", risque une sanction de l’UCI après son sprint irrégulier à Cholet

Disqualifié de Cholet-Pays de la Loire dimanche après avoir tassé Jake Stewart dans les barrières lors du sprint final, Nacer Bouhanni pourrait être sanctionné par l’UCI. L’instance internationale a transmis son dossier à la commission de discipline.

L’accrochage entre le jeune sprinteur britannique Jake Stewart (21 ans) et Nacer Bouhanni (30 ans) pourrait coûter cher au Français de l’équipe Arkéa-Samsic. Au lendemain de ce final houleux à Cholet-Pays de la Loire, l’Union cycliste internationale a annoncé que le cas du sprinteur français serait étudié en commission de discipline.

"L’UCI condamne fermement la conduite dangereuse de Nacer Bouhanni qui a poussé Jake Stewart dans les barrières lors du sprint final de Cholet-Pays de la Loire, a déclaré l’instance internationale dans un communiqué. L’UCI a décidé de transmettre cet incident à sa commission de discipline et demande des sanctions appropriées à la gravité de cette action."

Sur la gauche de la route, Bouhanni avait tenté de prendre la roue d’Elia Viviani, vainqueur final, sans tenir compte de Jake Stewart. Tassé contre les barrières de protection, le jeune Britannique avait dû stopper son sprint, perdant toute chance de victoire (29e sur la ligne). Le Français avait lui était disqualifié.

Stewart en colère contre Bouhanni

Stewart n’avait pas épargné Bouhanni après la course, déclarant sur Twitter : "Yo Nacer Bouhanni, je te demanderais bien à quoi tu pensais... mais tu n'as clairement pas de neurones. Ce qui est ironique, c'est que tu m'as dit après l'arrivée que je n'avais aucun respect. Ceci est une vidéo éducative de ce que signifie le non-respect", vidéo de l’incident à l’appui.

Ce n'était "en aucun cas c’était intentionnel" admet Bouhanni

Poussé vers les barrières, Stewart a réussi à éviter une chute qui aurait pu être violente, à l’image de l’accident de Fabio Jakobsen sur le dernier Tour de Pologne, en août, tassé dans les barrières par Dylan Groenewegen. Un incident qui avait conduit l’UCI à promettre plus de sécurité dans les zones d’arrivée et les sprints massifs. Le sprinteur français a posté un message d'explication sur le site de sa formation, Arkea Samsic : "Je suis désolé pour Jake Stewart. Le sprint s’est déroulé ainsi: je vois Élie Viviani lancer et je veux prendre sa roue. J’admets que mon erreur a été de changer de trajectoire pour aller prendre sa roue. Je ne vois pas Jake Stewart à ce moment-là. Lorsque nous entrons l’un et l’autre en contact je me retrouve déséquilibré. Je me rattrape comme je peux afin ne pas tomber. Je voulais juste prendre l’aspiration car le vent venait de face côté droit, en aucun cas c’était intentionnel."

SSa