RMC Sport

Mondiaux de cyclisme: de retour en France, Alaphilippe savoure "le plus beau des maillots"

De retour en France ce lundi, Julian Alaphilippe a livré ses premiers mots à la descente de l'avion au micro de BFMTV. S'il peine encore à réaliser la portée de son titre, le nouveau champion du monde de cyclisme a confié son envie de continuer à gagner les plus belles courses du calendrier.

Au lendemain de son sacre mondial, Julian Alaphilippe est rentré en France ce lundi matin. Le Français est devenu dimanche le nouveau champion du monde de cyclisme, 23 ans après Laurent Brochard dernier vainqueur tricolore, sur le circuit d'Imola, en Italie.

En plus de la victoire, Julian Alaphilippe y a ajouté la manière en concluant en solitaire, après son attaque décisive dans la dernière montée à 12 kilomètres de l'arrivée. “Je réalise, peut-être pas encore totalement, mais c’est un rêve qui vient de se réaliser, a confié le coureur de 28 ans en direct sur BFMTV à sa descente de l'avion pour son retour à Paris. Je suis vraiment très content. Cela a toujours été quelque chose qui me faisait rêver, c’était un objectif majeur de ma carrière. Pour moi, c’est le plus beau des maillots. Tous les coureurs en rêvent. Après être passé à côté à plusieurs reprises, d’y être arrivé est une grande satisfaction. C’est un moment qui marquera ma carrière et ma vie certainement.”

"J'ai envie de continuer à gagner des courses, les plus grandes et belles si possible" 

Tout au long des 259 kilomètres, Julian Alaphilippe a été épaulé par une grande équipe de France, dont un Guillaume Martin impressionnant dans le dernier tour. "Tout le monde a bien rempli son rôle et a contribué. On a tous l’habitude de courir dans nos équipes respectives et on avait qu’un seul but, c’était de courir pour aller chercher ce maillot, a rappelé le nouveau champion du monde. Tout le monde a donné le maximum. De voir les larmes de mes coéquipiers, ça m’a touché et j’en suis très fier". 

Quelle suite désormais pour Julian Alaphilippe? Son forfait pour la Flèche-Wallonne mercredi a été confirmé ce lundi, alors qu'il en est le double tenant du titre. Il ambitionne de remporter dimanche prochain Liège-Bastogne-Liège, autre monument du cyclisme. “J’ai envie de continuer à gagner des courses, les plus grandes et les plus belles si possible, a-t-il dit. Il ne faut pas s’arrêter à ce titre même si je vais avoir besoin d’un peu de temps. C’était le sommet de ce que je pouvais faire. Y être arrivé, c’est une grande satisfaction. Il y a énormément de choses à faire encore. Des classiques, des monuments..."

Une envie de gagner encore claire donc pour celui qui portera le maillot irisé pour les 12 prochains mois, et qui arrive à 28 ans dans les plus belles années de sa carrière. 

GL