RMC Sport

Paris-Nice: inquiété par Simon Yates, Roglic triomphe au général

Après sa mésaventure survenue lors de la dernière étape de Paris-Nice l'an passé, où il avait tout perdu en raison d'une chute, Primoz Roglic a pris sa revanche ce dimanche, en ajoutant la "Course au soleil" à son palmarès. Destabilisé par Simon Yates, vainqueur sur la Promenade des Anglais, le Slovène a pu compter sur le soutien de Wout Van Aert pour assurer le gain du maillot jaune.

Après avoir perdu Paris-Nice l'an dernier lors de la dernière étape en raison d'une chute, Primoz Roglic a sauvé les meubles ce dimanche pour remporter l'édition 2022 de la "Course au soleil". Mais pour ce dernier jour, disputé dans l'arrière-pays niçois, il a fallu braver le froid et la pluie pour s'en sortir.

Épaulé par un Wout Van Aert de gala, qui s'était relevé ces derniers jours, Primoz Roglic a limité les dégâts sur Simon Yates, qui affichait un débours de 47 secondes au matin de cette dernière étape. Parti dans le Col d'Eze, la dernière difficulté du jour, le leader de la formation BikeExchange s'est offert la victoire d'étape. Mais le Britannique n'a finalement repris que neuf secondes, perdant du temps sur le duo en chasse dans la descente en direction de la Promenade des Anglais.

La situation s'était décantée dans la Côte de Peille, avec une attaque du Colombien Daniel Martinez. Mais victime d'une crevaison dans la descente, le coureur d'Ineos Grenadiers devait laisser Simon Yates, Nairo Quintana et les deux hommes de la Jumbo-Visma. Martinez se contentera tout de même du podium final devant son coéquipier Adam Yates.

Roglic va reconnaître les pavés en vue du Tour

Pour l'équipe néerlandaise, la semaine est forcément réussie avec trois étapes au compteur, avec trois coureurs différents, et la victoire finale pour Primoz Roglic. Mais le Slovène, victorieux ce samedi au Col de Turini, a affiché quelques limites, au contraire de son compatriote Tadej Pogacar, vainqueur de Tirreno-Adriatico en Italie, écrasant la concurrence.

Le cyclisme français pourra se réjouir avec les bouquets obtenus par Christophe Laporte (Jumbo-Visma) et Mathieu Burgaudeau (TotalEnergies), après trois éditions sans succès sur les étapes. Au classement général, Guillaume Martin (Cofidis) a intégré le top 10 (9e), dont Pierre Latour a été sorti en raison d'un problème mécanique au moment où la bagarre se lançait.

Pour Primoz Roglic, il est désormais attendu jeudi prochain dans le Nord de la France, à l'occasion du Grand Prix de Denain. En compagnie de son coéquipier Jonas Vingegaard, le triple vainqueur du Tour d'Espagne reconnaîtra en course certains secteurs pavés qui seront sur le parcours du prochain Tour de France, grand objectif de la saison de la Jumbo-Visma.

GL