RMC Sport

Giro: l'Italien Bettiol vainqueur en solo de la 18e étape du Tour d'Italie

Bettiol a remporté la 18e étape du Giro

Bettiol a remporté la 18e étape du Giro - LaPresse / Icon Sport

Une nouvelle échappée est allée au bout d'une étape de ce Giro. L'Italien Alberto Bettiol a remporté la 18e étape, la plus longue de cette édition du Tour d'Italie, en devançant ses compagnons d'échappée. Le peloton est arrivé avec 23 minutes de retard, sans aucun changement à noter au classement général, Egan Bernal conservant le maillot rose.

L'Italien Alberto Bettiol (EF Education) a remporté en solitaire la 18e étape du Tour d'Italie, la plus longue de l'épreuve avec 231 kilomètres, ce jeudi à Stradella, dans le nord du pays. Le peloton, avec le porteur du maillot rose, le Colombien Egan Bernal (Ineos), a franchi la ligne avec un retard dépassant 23 minutes.

Le Français Cavagna place une attaque trop tôt

Bettiol a distancé dans le final ses compagnons d'une échappée-fleuve de 23 coureurs lancée dès la première heure de cette longue étape de transition. Sur la ligne, l'Italien, vainqueur-surprise du Tour des Flandres 2019, a précédé d'une quinzaine de secondes son compatriote Simone Consonni, devant l'Irlandais Nicolas Roche.

À l'avant, le Français Rémi Cavagna a placé un démarrage tranchant à 26 kilomètres de l'arrivée. Mais il a vu revenir Bettiol, parti à sa poursuite dans les vignobles de l'Oltrepo, et a cédé brutalement quelques instants plus tard dans la dernière côte. Bettiol, seul en tête dans les sept derniers kilomètres, a enlevé le troisième succès de sa carrière, son premier dans le Giro. Le Toscan a signé aussi la cinquième victoire italienne depuis le départ de Turin.

"Hugh Carthy m'a dit d'essayer de m'amuser"

"C'était peut-être la dernière chance pour moi de gagner une étape", a apprécié Bettiol avant de poursuivre: "Hier (mercredi, ndlr), j'ai travaillé pour Hugh Carthy qui n'a pas eu une bonne journée mais qui est toujours cinquième au classement. Ce matin, il m'a donné le bon de sortie. Il m'a dit d'essayer de m'amuser".

Vendredi, la 19e étape fait l'impasse sur l'ascension du Mottarone, par respect pour les victimes de l'accident de téléphérique survenu dans ce lieu dimanche dernier. Mais elle garde l'essentiel de son parcours entre Abbiategrasso et Alpe di Mera (166 km), pour se conclure par une montée de 9,7 kilomètres à 9 % de pente moyenne.

RMC Sport avec AFP