RMC Sport

Tour de France: coup de tonnerre, Alaphilippe perd le maillot jaune après une pénalité

Gros coup dur pour Julian Alaphilippe sur la 5e étape du Tour de France. Le Français pensait conserver le maillot jaune après cette étape remportée par Wout van Aert. Mais un ravitaillement hors zone lui vaut une pénalité de 20 secondes. Et voilà comment Adam Yates récupère la tunique de leader.

La 5e étape du Tour de France 2020 entre Gap et Privas a basculé après l'arrivée et la victoire de Wout van Aert au sprint. Julian Alaphilippe (Deceuninck) pensait conserver pour le 4e jour consécutif le maillot jaune. Mais le Français a été sanctionné par le jury des commissaires pour s'être ravitaillé en eau dans les 20 derniers kilomètres. Résultat: 20 secondes de pénalité pour Alaphilippe. Et voilà comment le maillot de leader revient désormais au Britannique Adam Yates (Mitchelton).

Un bidon d'eau fatal

Les règles sont les règles, dit-on souvent. Julian Alaphilippe en fait l'expérience ce mercredi. Les commissaires lui reprochent d'avoir pris un bidon dans les 20 derniers kilomètres. Or, le règlement stipule que "le ravitaillement permanent est autorisé à partir du panneau situé près du 30e kilomètre et jusqu'au panneau annonçant la fin du ravitaillement à 20 kilomètres de l'arrivée".

Au micro de France 2, le puncheur est apparu déçu mais respectueux de la décision qui allait tomber. "Apparemment, j'ai eu une pénalité pour un ravitaillement dans une zone non autorisée. Si c'est le cas, c'est comme ça. C'est une décision officielle du jury, je ne peux rien y faire." Julian Alaphilippe a assuré qu'il ne réalisait pas qu'il se mettait à la faute dans cette étape "très longue et très ennuyeuse".

Yates, le jaune amer

Avec ces 20 secondes de sanction, Julian Alaphilippe perd le maillot jaune et se retrouve désormais à la 16e place, à 16 secondes du nouveau leader, Adam Yates (Mitchelton-Scott). Et c'est à Guillaume Martin (Cofidis) que revient le nouveau titre de meilleur Français. Ce dernier grimpe à la 4e place.

Adam Yates, lui, mène la danse devant Primoz Roglic (Jumbo-Visma) et Tadek Pogacar (UAE-Team Emirates). Mais, le Britannique, interrogé par France Télévisions, ne goûte pas vraiment cette place de leader: "Personne ne veut prendre le maillot jaune comme ça. Il (Julian Alaphilippe) a pris une bouteille..." Le meilleur jeune du Tour de France 2016 entend tout de même "essayer de défendre ce maillot jaune demain".

NB