RMC Sport

Affaire Froome : Oui, un coureur peut faire une partie d'une étape du Tour de France à pied

Chris Froome à pied dans le Ventoux

Chris Froome à pied dans le Ventoux - AFP

La 12e étape du Tour de France a vu la chute de Porte, Mollema et Froome dans l’ascension vers le chalet Reynard. Vélo cassé et loin de sa voiture du directeur sportif, le leader de la Sky a pris l’initiative de monter une partie du Ventoux à pied. Ce qui n’est pas interdit.

On n’a pas le droit de courir à côté des coureurs, mais les coureurs, eux ont le droit de courir à côté des spectateurs. Dans cette édition 2016, Chris Froome a permis bien involontairement d’éclaircir un point de règlement plutôt obscur puisqu’il a parcouru quelques dizaines de mètres… en courant, d’abord en portant son vélo puis en l’abandonnant sur le bas côté. De quoi se rendre passible d’une sanction ?

A lire aussi >> Revivez la 12e étape folle du Tour

A lire aussi >> L'image surréaliste : Chris Froome à pied dans le Mont Ventoux

Guimard : « Il faut franchir la ligne d’arrivée sur un vélo »

« On peut faire une partie du parcours à pied, mais la seule condition est de franchir la ligne d’arrivée sur son vélo », explique sur RMC Sport Cyrille Guimard. Le membre de la Dream Team RMC Sport a contacté une commissaire de course pour valider ce point de règlement. Le Britannique de la Sky ne s’est donc pas mis à la faute avec ce sprint à pied dans le Ventoux. Mais il n’aurait pas pu finir l’étape en courant : on doit être sur un vélo (ou en le portant) pour que le temps soit validé. Reste que l’image d’un maillot jaune sans son vélo restera sans doute la plus marquante sur ce Tour.

A lire aussi >> Malgré sa chute, Froome reste en jaune

A lire aussi >> Toutes les réactions à "l'affaire Froome"

Rédaction