RMC Sport

EN DIRECT. Tour de France: Arnaud Démare lève les bras à Pau !

-

- - -

Après une journée d'efforts courte mais intense hier, les coureurs du Tour de France s'éloignent de la montagne ce jeudi. 171 kilomètres sont à parcourir pour rallier Pau, lieu d'arrivée de cette 18e étape promise aux sprinteurs. Et au final, c'est Arnaud Démare qui l'emporte !

[18h17]

"Ils ont tous fait le job" pour Marc Madiot, le directeur sportif de l'équipe Groupama-FDJ

[18h11]

Une victoire "grandiose" pour Démare

"C'est grandiose, j'ai toute une équipe qui me soutient, mes amis, ma famille. Je sais que physiquement c'est bon. Je suis fort dans la tête, je ne pose pas pied à terre tant que je suis dans les délais. Il faut passer demain avant d'espérer être en lice pour les Champs. [...] Gagner en 3e semaine c'est dur. Lors de la présentation du Tour je savais que cette étape de 65 km (celle d'hier entre Bagnères-de-Luchon et Saint-Lary-Soulan) allait être compliquée mais j'ai bossé pour. Même si ça ne se voit pas beaucoup mais j'ai tout fait pour. C'est la préparation qui paie aujourd'hui."

[18h06]

Un écart de la part de Démare dans le sprint ?

Arnaud Démare a-t-il fait un écart dans le sprint final pour gêner Christophe Laporte ? En tout cas le jury a tranché et a confirmé la victoire finale d'Arnaud Démare. L'équipe Cofidis n'a, de plus, pas porté réclamation.

[18h03]

Le top 10 de cette 18e étape

[17h57]

"Je peux remercier Greipel car aujourd'hui je pensais beaucoup à lui"

Le vainqueur de cette 18e étape du Tour de France, Arnaud Démare (Groupama-FDJ), a livré sa première réaction au micro de France Télévisions après la ligne.

"Je ne me suis pas battu pour rien. Je ne suis pas le meilleur en montagne mais je sais que les jambes sont là, je ne lâche rien. Il y a eu un super travail de toute l'équipe, c'est une belle récompense pour tout le monde [...] Je peux le remercier (André Greipel, NDLR) car aujourd'hui je pensais beaucoup à lui. Ce n'est pas ma philosophie de faire du cyclisme comme cela. Je donne tout, j'ai beaucoup travaillé pour être là. La plupart des sprinteurs ont abandonné, moi je suis encore présent avec mes équipiers. Et aujourd'hui c'est mérité."

[17h51]

Victoire d'Arnaud Démare !

Le coureur de la FDJ domine de justesse son compatriote Christophe Laporte (Cofidis). Alexander Kristoff (Emirates) prend la troisième place.

[17h49]

Flamme rouge ! Les sprinteurs frottent dans ce dernier kilomètre !

[17h47]

Les Bora-Hansgrohe prennent les choses en main

Les coéquipiers de Peter Sagan, placé en quatrième position, mènent le peloton vers Pau. Maciej Bodnar - repris l'an passé à 50 mètres de la ligne - fait pour l'instant le plus gros du travail.

[17h41]

Huit kilomètres avant l'arrivée à Pau !

[17h39]

Luke Durbridge élu combatif du jour

Le coureur de Mitchelton-Scott a été désigné par le jury du prix de la combativité.

[17h31]

C'est fini pour les hommes de tête !

Hayman, Durbridge, Boudat, Terpstra et Van Keirsbulck viennent d'être rejoints par le peloton. En tête de cortège, les équipiers d'Arnaud Démare sont en ligne et préparent le sprint final. 15 kilomètres avant l'arrivée.

[17h25]

33 secondes d'avance pour les cinq hommes de tête, alors qu'on approche de la seconde difficulté du jour, à savoir la côte d'Anos (col de 4e catégorie).

[17h22]

Christophe Laporte victime d'un problème mécanique

Le sprinteur de la Cofidis s'est brièvement arrêté pour un dépannage mais est parvenu à retrouver le peloton. Encore 23 kilomètres avant l'arrivée !

[17h15]

La quatrième victoire d'étape pour Sagan ?

Déjà trois fois vainqueur sur le Tour 2018, Peter Sagan peut espérer lever les bras une quatrième fois cet après-midi à Pau, pour l'avant-dernière étape a priori "réservée" aux sprinteurs (avant les Champs-Elysées dimanche). ENcore loin des Merckx, Maertens ou Pélissier, détenteurs du record de victoires d'étapes sur un même Tour (huit). Le champion du monde slovaque est assuré de ramener son maillot vert de leader du classement par points à Paris. Reste une toute petite condition : rallier la capitale.

[17h08]

À 35 kilomètres de l'arrivée, un écart toujours maintenu autour d'une minute et 10 secondes par le peloton

[17h05]

L'image impressionnante du genou de Gilbert après sa chute

Le coureur de l'équipe Quick-Step Floors, Philippe Gilbert, qui a lourdement chuté mardi lors de la 16e étape du Tour de France, souffre d'une fracture du genou. Il ne pourra pas reprendre la compétition avant au moins six semaines.

> Toutes les infos juste ici

[17h01]

Les Cofidis continuent de rouler pour Christophe Laporte

En tête de peloton, Anthony Pérez et le team Cofidis font un gros travail. Avec une petite idée en tête : faire triompher leur sprinteur Christophe Laporte à Pau.

[16h59]

45 kilomètres de l'arrivée et 1'15 d'avance pour les hommes de tête

[16h53]

Les séquelles de la chute de Nairo Quintana en une photo

[16h49]

Le palmarès XXL des hommes présents dans l'échappée du jour

Les coureurs en tête de course affichent un joli palmarès. À eux cinq, ils cumulent deux Paris-Roubaix (Hayman et Terpstra), un Tour des Flandres (Terpstra), un Grand Prix E3 (Terpstra), un titre de champion d'Australie (Durbridge) et un titre de champion du monde d'omnium (Boudat).

[16h42]

À 52 kilomètres de l'arrivée, l'échappée compte 1'05 d'avance sur le peloton

Cela semble compromis pour les cinq hommes de tête, qui n'ont jamais pu bénéficier d'un véritable laxisme de la part du peloton malgré des équipes de sprinteurs décimées (Greipel, Gaviria, Groenewegen, Kittel, Cavendish ont abandonné).

[16h40]

Chris Froome mis au sol par un gendarme après l'arrivée de la 17e étape

Alors qu'il redescendait le Col du Portet à l'issue de la 17e étape ce mercredi et que la course n'était pas terminée, Chris Froome a été mis au sol par un gendarme qui ne l'a pas reconnu.

> Les explications juste ici

[16h36]

Le point sur l'affaire Greipel-Démare

Après avoir douté de la performance d'Arnaud Démare mercredi lors de la 17e étape puis essuyé un tacle du coureur français de Groupama-FDJ, le sprinteur allemand André Greipel a présenté ses excuses jeudi matin sur Twitter, reconnaissant s'être trompé dans ses calculs.

> Pour tout savoir de l'affaire entre Greipel et Démare

[16h29]

Le peloton chasse en file indienne

L'écart entre le peloton et les cinq hommes de tête diminue. À 62 kilomètres de l'arrivée, l'échappée ne dispose que d'une minute et 20 secondes d'avance.

[16h23]

44,8 km/h, la vitesse moyenne des hommes de tête depuis le départ de l'étape à Trie-sur-Baïse

[16h16]

Pas de train Sky aujourd'hui, la FDJ, Cofidis et la team Emirates prennent les rênes du peloton

Pas de "mur blanc" ce jeudi. Les équipes de sprinteurs commencent à se positionner en tête de peloton pour réduire l'écart avec les cinq hommes en tête. Parmi elles on retrouve la FDJ (pour Arnaud Démare), Cofidis (pour Christophe Laporte et la team Emirates (pour Alexander Kristoff). Néanmoins l'échappée reprend un peu de large à 70 kilomètres de l'arrivée. Dernier pointage : 2'15 d'avance.

[16h08]

77 kilomètres avant l'arrivée à Pau, 1'24 d'avance pour l'échappée !

[15h57]

Mathew Hayman (Mitchelton-Scott) reprend sa place dans l'échappée après une crevaison

Le coureur australien a été victime d'une crevaison sur la roue arrière et a dû s'arrêter longuement. Le changement de la roue a été compliqué pour le mécanicien en raison du système de frein à disque utilisé par le coureur. Malgré ses 30 secondes de débours après cet incident, Hayman est parvenu à réintégrer le groupe de tête, qui est donc toujours composé de cinq hommes.

[15h46]

Plusieurs chutes à noter

À 104 kilomètres de l'arrivée, une chute est survenue dans le peloton, mettant à terre le vainqueur de l'étape d'hier Nairo Quintana (Movistar) ainsi que le Britannique Adam Yates (Mitchelton-Scott). Les deux hommes ont rejoint leurs équipiers au sein du peloton. Quintana semble avoir été touché au bras gauche.

[15h39]

Cinq hommes en tête, le peloton pointé à une minute

Thomas Boudat (Direct Energie), Niki Terpstra (Quick-Step Floors), Luke Durbridge (Mitchelton-Scott), Guillaume Van Keirsbulck (Wanty-Groupe Gobert) et Mathew Hayman (Mitchelton-Scott) sont les cinq hommes qui forment l'échappée du jour. À 94 kilomètres de l'arrivée, le peloton est pointé à 1'13 secondes.

[15h34]

Une étape de plaine promise aux sprinteurs

Après l'ascension de trois cols pyrénéens hier pour l'une des étapes les plus courtes de l'histoire du Tour, les sprinteurs espèrent être à la fête ce jeudi sur le plat. Aucune difficulté majeure n'est à relever aujourd'hui. Reste tout de même à rallier Pau (175 kilomètres) sans dommages.

[15h33]

Bonjour et bienvenue à tous sur RMC Sport pour cette 18e étape du Tour de France !