RMC Sport

Tour de France 2023: quelle dotation financière et quelles primes pour les coureurs et coureuses?

La dotation financière du Tour de France 2023 s'élève une nouvelle fois à 2,3 millions d'euros. Le lauréat obtiendra une prime de 500.000 euros.

2,3 millions d'euros. La dotation financière du Tour de France est inchangée pour l'édition 2023 (1-23 juillet), dont le parcours a été révélé jeudi 27 octobre. Dans ce pactole réparti tout au long de l'épreuve, à l'occasion notamment des victoires d'étape, 500.000 euros sont promis au lauréat. C'est ce qu'avait touché le Danois Jonas Vingegaard après son sacre sur les Champs-Élysées (en pratique, les primes sont partagées entre les coureurs et les membres du staff).

Ces sommes sont dix fois plus élevées que pour le Tour de France féminin, qui propose une dotation globale de 250.000 euros (50.000 pour la lauréate) pour cette course de huit étapes.

L'enveloppe du Tour de France masculin est supérieure à celle des plus importantes courses d'une semaine au calendrier. À titre de référence, le montant total des prix de Paris-Nice 2022 a atteint 144.300 euros (16.000 pour le vainqueur).

Le jackpot en 2022 pour Jumbo-Visma

En 2022, Jumbo-Visma est la formation qui a amassé le plus de primes au cours des trois semaines de course avec 779.750 euros. UAE Team Emirates, l'équipe de Tadej Pogacar, suivait avec 322.960€. Ineos-Grenadiers occupait la troisième place du podium avec 240.610€. Astana-Qazaqstan Team fermait la marche avec un total de 15.000€.

Des primes sont attribuées chaque jour de course pour les trois premiers coureurs, pour les sprints intermédiaires, les passages au sommet, mais aussi pour le prix du combatif du jour et pour le port du maillot vert ou de meilleur grimpeur. Les lauréats des classements distinctifs sont également récompensés. À noter enfin que pour le classement général, 200.000 euros étaient attribués au 2e, 100.000 au 3e.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport