RMC Sport

Tour de France: Alaphilippe décroche la première victoire française!

Alaphilippe

Alaphilippe - AFP

Après une première semaine peu animée, le peloton du Tour de France s'attaquait ce mardi aux premiers cols alpestres à l'occasion de la 10e étape entre Annecy et Le Grand-Bornand (158,5km). Impressionnant, Julian Alaphilippe s'est imposé.

[18h39]

"Alaphilippe a le potentiel d'un champion du monde"

Cyrille Guimard, consultant cyclisme de RMC, revient sur la victoire d'étape d Julian Alaphilippe et sur ce que peut ambitionner le puncheur de Quick-Step Floors: "Julian Alaphilippe a son style, sa personnalité, son charisme, beaucoup de folie, d'envie de jouir de la vie. C'est ce qu'il fait. Aujourd'hui, il va jouir de sa victoire. Il a besoin de fête, de rigoler avec ses copains, d'exulter, de faire le pitre un peu à l'image de Peter Sagan. C'est un vrai personnage de 26 ans à qui il manquait au minimum une victoire d'étape sur le Tour. Il confirme qu'il a le potentiel d'un champion du monde. Aujourd'hui, c'était une grande étape de montagne. C'est quelqu'un qui a parfois du mal à rester concentré à 100%. C'est un risque, c'était le cas aux derniers JO."

[18h18]

Maillot à pois pour Alaphilippe, maillot blanc pour Latour

Déjà vainqueur de l'étape du jour, Julian Alaphilippe (Quick-Step) s'empare également du maillot à pois de meilleur grimpeur. Autre bonne nouvelle pour le clan français, Pierre Latour (AG2R La Mondiale) prend le maillot blanc de meilleur jeune.

[18h14]

Van Avermaet toujours en jaune, Bardet 14e

Le groupe des principaux favoris (avec notamment Romain Bardet) a franchi la ligne avec 3'23" de retard sur Julian Alaphilippe. Un groupe dans lequel ne figurait pas Bauke Mollema. Ni Ilnur Zakarin, Bob Jungels ou encore Rafal Majka, les grands perdants du jour qui ont terminé à 4'14" d'Alaphilippe. Au classement général, Greg Van Avermaet devance toujours Geraint Thomas. Alejandro Valverde complète le podium. Premier Français, Bardet est 14e à 4'11" de Van Avermaet.

[18h13]

Alaphilippe sur RMC : "Je n'ai pas de mots"

"J’ai du mal à réaliser. C’est beaucoup d’émotions. Ce n’est pas facile de gagner sur le Tour. Gagner une étape de cette manière, c’était inespéré. Je n’ai pas de mots. Je pense à ma famille. Je veux profiter. C’est beaucoup d’émotions. Je me suis dit hier soir que j’allais aller dans l’échappée aujourd’hui. J’étais un peu déçu de mon arrivée à Mûr-de-Bretagne, j’étais tombé sur plus fort. J’avais à cœur de me rattraper. Je suis content."

[18h06]

Van Avarmaet reste en jaune

Ion Izagirre prend la deuxième place, devant Rein Taaramae. Greg Van Avarmaet en termine à la 4e place et conserve son maillot jaune de leader du classement général.

[18h03]

C'EST FAIT POUR ALAPHILIPPE !!!

Magnifique, Julian Alaphilippe (Quick-Step) s'impose au Grand-Bornand et décroche la première victoire française sur ce Tour 2018 ! Il s'empare également du maillot à pois de meilleur grimpeur. Quelle prestation !

[17h58]

Plus que 3km pour Alaphilippe

Alaphilippe sait que la victoire ne peut plus lui échapper, il commence déjà à célébrer ce magnifique succès. Plus que 3km avant de franchir la ligne d'arrivée.

[17h55]

Alaphilippe fonce vers la victoire

La première victoire française sur ce Tour se rapproche ! A 8km de l'arrivée, Alaphilippe est d'une implacable sérénité dans la descente vers Le Grand-Bornand. Il a maintenant 1'43" d'avance sur Izagirre. "Il a course gagnée !", assure Jérôme Coppel, membre de la Dream Team RMC Sport.

[17h53]

Dan Martin accélère

Ça bouge enfin en tête de peloton avec une accélération de Dan Martin (Team Emirates), vainqueur à Mûr-de-Bretagne. Distancé quelques mètres, Alejandro Valverde (Movistar) fait son retour au sein du peloton.

[17h51]

Alaphilippe maintient son avance

Jungels est à son tour lâché dans le peloton. Toujours va bien en revanche pour son équipier chez Quick-Step, Alaphilippe, qui maintient son avance sur Izagirre (1'25"). Plus que 12km à parcourir pour le Français.

[17h49]

Uran lâché !

Pendant ce temps-là, le peloton vient de perdre Rigoberto Uran (Education First-Drapac), dauphin de Christopher Froome l'année dernière sur le Tour. La Sky est en force avec cinq éléments. Bardet est bien là côté français.

[17h43]

Alaphilippe toujours aussi bien

Ça sent très bon pour Alaphilippe, qui se rapproche de sa première victoire d'étape sur le Tour de France ! Il possède 1'25" sur l'Espagnol Ion Izagirre (Bahrain Merida), qui s'est débarrassé de Taaramae. Il lui reste 16km à parcourir.

[17h42]

Pendant ce temps-là, certains font le show sur les routes du Tour. Enfin, plutôt dans les airs.

[17h39]

Jungels à la peine

Alors qu'Alaphilippe s'envole vers la victoire, son équipier Bob Jungels n'est pas au mieux. Le Luxembourgeois est au bord de la rupture en queue de peloton.

[17h36]

Alaphilippe ne lâche rien

Le Français profite d'une portion un peu moins difficile pour s'hydrater, avant d'aussitôt relancer. Il compte maintenant 1'05" d'avance sur Taaramae. Van Avermaet, lui, s'accroche à son maillot jaune.

[17h34]

Barguil lâché

Après avoir attaqué tout à l'heure en tête de peloton, avant d'être rapidement repris, Barguil est maintenant lâché.

[17h30]

Alaphilippe est à 20km de l'arrivée !

Encore cinq kilomètres d'ascension pour Alaphilippe, avant la descente vers Le Grand-Bornand. Mâchoire serrée, en danseuse, le puncheur français de la Quick-Step continue d'accroître son avance sur l'Estonien Taaramae, pointé maintenant à 45".

"Ça sent bon, il gagne du temps. C'est à lui de gérer. Il ne doit pas oublier de s'alimenter", note Cyrille Guimard, membre de la Dream Team RMC Sport.

[17h27]

Ça sent bon pour Alaphilippe (et Van Avarmaet)

Alaphilippe s'attaque au dernier gros morceau de la journée avec le Col de la Colombière, classé en première catégorie. Taaramae est à 31", le groupe maillot jaune mené par Van Avarmaet est à 1'38" et le peloton est à 5'42" à 21km de l'arrivée. S'il a sans doute tiré un trait sur la victoire d'étape, Van Avarmaet est pour l'instant bien parti pour conserver son maillot jaune et même conforter son avance au classement. Grosse prestation du Belge.

[17h23]

Gros numéro d'Alaphilippe

Très à l'aise, Alaphilippe s'envole dans la descente du Col de Romme. Même les motos n'arrivent pas à le suivre. Il compte 14" d'avance sur Taaramae à 23km de l'arrivée. Le peloton est à 5'43".

[17h18]

Alaphilippe vire en tête au sommet !

Décidément très en jambes, Alaphilippe accélère à nouveau pour passer seul en tête au sommet du Col de Romme et prendre de précieux points pour le classement de la montagne. Taaramae n'est pas loin derrière.

[17h15]

Alaphilippe en grande forme

Pour Cyrille Guimard, membre de la Dream Team RMC Sport, Alaphilippe ne doit pas encore griller toutes ses cartouches, alors qu'il reste 30km.

"Il est très actif. Il a intérêt à amener Taaramae avec lui jusqu’au sommet, parce que Taaramae est un très bon descendeur."

[17h12]

Gros numéro d'Alaphilippe !

Le puncheur de la Quick-Step semble très bien ! Il lâche Gaudu et rattrape maintenant Taaramae. Ils comptent tous les deux 35" d'avance sur un petit groupe de poursuivants mené par le leader du classement général, Van Avermaet. Le peloton est à 5'40".

[17h09]

Alaphilippe-Gaudu accélèrent

Présent dans le groupe de poursuivants pointé à une quarantaine de secondes de Taaramae, toujours seul en tête, Alaphilippe s'impatiente et décide d'accélérer pour réduire l'écart. Gaudu l'accompagne.

[17h06]

Barguil se relève déjà

Coup d'épée dans l'eau. Ne parvenant pas à creuser un écart important, Barguil décide de se relever.

"Il est tiraillé entre faire le général, viser une victoire d'étape ou aller chercher le maillot à pois", note Jérôme Coppel, membre de la Dream Team RMC Sport.

[17h02]

Vers un numéro de Barguil ?

Barguil compte 20 secondes d'avance sur le peloton. Ce matin, le maillot à pois du Tour 2017 pointait à la 18e du classement général à 2'37" du leader, le Belge Van Avermaet, qui tente lui de s'accrocher dans un petit groupe qui compte une vingtaine de secondes de retard sur Taaramae.

[16h59]

Taaramae s'installe en tête

Après Calmejane, c'est au tour d'un autre Direct Energie de prendre les commandes de l'échappée. Taaramae prend quelques longueurs d'avance en tête de course. A 34km de l'arrivée, l'échappée compte 5'45" d'avance sur le peloton.

[16h56]

Attaque de Barguil !

En quête d'une victoire d'étape sur ce Tour (voire d'une bonne place au général), le Breton Warren Barguil (Fortuneo-Samsic) vient de placer une banderille en tête de peloton. Les Sky ne réagissent pas.

[16h54]

L'échappée n'a plus que 5'30" d'avance

Cyrille Guimard, membre de la Dream Team RMC Sport, s'inquiète pour le groupe de tête :

"Je pense que l’échappée a peu de chances d’aller au bout s’il n’y a pas une entente entre 4 ou 5 coureurs. Les Sky ont bien accéléré dans le peloton."

[16h48]

Calmejane accélère devant

Place à l'ascension du col de Romme, classé en première catégorie, alors que l'écart de l'échappée avec le peloton continue de fondre à 37km de l'arrivée. Plus que 6 minutes d'avance pour le groupe de tête. C'est le moment choisi par Calmejane pour accélérer.

[16h32]

L'écart descend à 7 minutes

Doucement, mais sûrement, le peloton est en train de faire chuter l'écart avec l'échappée, qui ne compte plus que 7 minutes d'avance à moins de 50km de l'arrivée. Mais pour l'instant, le Belge Van Avermaet (BMC) est virtuellement toujours en jaune.

[16h23]

18 coureurs en tête

A 58km de l'arrivée, 18 coureurs (dont Alaphilippe, Calmejane et Gaudu) font maintenant partie de l'échappée, qui compte une avance de 7 minutes et 30 secondes d'avance sur le peloton mené par la Sky. C'est Luke Rowe qui imprime toujours le tempo.

[16h12]

L'écart continue de grimper

Le peloton temporise, permettant à certains leaders (Froome, Bardet) de satisfaire un besoin naturel. L'écart avec l'échappée monte aussitôt à 8 minutes à 65km de l'arrivée.

[16h05]

7 minutes d'avance pour l'échappée

71km à parcourir et 7 minutes d'avance pour l'échappée sur le peloton. A moins d'une grosse explication entre favoris, les 15 coureurs en tête ont clairement une chance d'aller au bout. Deux ascensions (classées en première catégorie) sont encore au programme : le col de Romme et le col de la Colombière. Du très costaud.

[15h58]

Jungels montre son corps très marqué après les pavés

Victime d'une chute lors de la 9e étape du Tour de France, disputée dimanche entre Arras et Roubaix, Bob Jungels est apparu très marqué à l'arrivée. Mais le Luxembourgeois se dit "guéri" et prêt à attaquer les premiers cols de ce Tour.

C'est à lire ici !

[15h54]

L'échappée s'envole

A 77km de l'arrivée, l'échappée compte maintenant 7 minutes d'avance sur le peloton. Neuf Français figurent dans le groupe de tête : Alaphilippe, Calmejane, Moinard, G.Martin, Gallopin, Vichot, Molard, Gaudu et Gesbert. Le maillot jaune Van Avermaet est également dans ce groupe.

[15h49]

Froome de retour dans le peloton

Pas d'inquiétudes pour Froome, qui est déjà en train de se replacer dans les premières places du peloton. Quadruple vainqueur du Tour, le Britannique n'a même pas eu besoin d'être attendu par ses équipiers. Il est rapidement rentré.

[15h47]

Crevaison pour Froome !

Christopher Froome est victime d'une crevaison sur le chemin de terre suivant le plateau des Glières. Il est très rapidement dépanné et peut déjà repartir.

[15h42]

Alaphilippe toujours seul devant

Le Français ne relâche pas son effort et attaque seul en tête le chemin de terre de près de deux kilomètres qui suit le sommet du plateau des Glières. Il compte 15 secondes d'avance sur un groupe d'une dizaine de coureurs. A-t-il intérêt à s'isoler en tête ? "Non", répond Jérôme Coppel : "C'est long, il y a du vent. Je pense qu'il veut se faire plaisir. Il doit ensuite attendre les autres." Nous sommes à 87km de l'arrivée.

[15h37]

Grosse accélération d'Alaphilippe !

Belle opération pour le puncheur de la Quick-Step qui fait parler son explosivité pour griller le duo Gaudu-Molard (Groupama FDJ) juste avant l'arrivée au sommet du plateau des Glières. Alaphilippe vire en tête et prend de bons points pour le classement de la montagne.

[15h30]

Coppel : "Gaudu est bien"

Jérôme Coppel, membre de la Dream Team RMC Sport, est convaincu par le début d'étape réalisé par David Gaudu (Groupama FDJ) :

"Gaudu, qui a profité du forfait de Thibaut Pinot pour être aligné, prend de l’expérience sur ce Tour. C’est très bien. Et aujourd'hui, il montre qu’il est là ! On voit qu'il discute avec son équipier Rudy Molard alors que c'est très dur, ça montre qu'il est bien."

[15h26]

Grand écrémage en tête

Le plateau des Glières est en train de faire très mal à certains coureurs dans le groupe de tête. Troisième du général, Gilbert a explosé, alors que le duo de la Groupama FDJ Gaudu-Molard gère tranquillement à l'avant.

[15h22]

Sagan n'est plus dans le groupe de contre

Les 8 hommes de tête (Van Avermaet, Gilbert, Pauwels, Taaramae, Pöstlberger, Molard, Gaudu et Moinard) comptent une vingtaine de secondes d'avance sur 11 poursuivants (Impey, I.Izagirre, Slagter, Gesink, Degand, G.Martin, Alaphilippe, Gallopin, Vichot, Gesbert et Calmejane). Sagan, lui, a lâché prise. Le peloton est pointé à 4'40" de la tête de la course.

[15h14]

Place au plateau des Glières !

L'échappée s'attaque à l'ascension du plateau des Glières, le premier col classé hors-catégorie de ce Tour de France. Ça pourrait faire de sérieux dégâts, alors qu'ils ne sont plus que 8 coureurs en tête: Van Avermaet, Gilbert, Pauwels, Taaramae, Pöstlberger, et trois Français (Molard, Gaudu, Moinard).

[15h05]

Le maillot jaune tient bon

L'échappé compte maintenant 4 minutes d'avance sur le peloton toujours emmené par les Sky. Le duo Molard-Taaramäe a été rejoint par un petit groupe dans lequel on retrouve notamment le maillot jaune Van Avermaet.

[14h54]

Molard passe en tête au sommet

Très bonne opération pour Molard, qui passe en tête au sommet du Col de la Croix Fry et devient donc virtuellement leader du classement de la montagne. Il est suivi par Taaramäe et Gaudu.

[14h49]

Encore un Français à l'attaque

C'est au tour de Rudy Molard (Groupama FDJ) d'attaquer. Il est rejoint en tête par Rein Taaramäe (Direct Energie). L'objectif pour ces deux coureurs semble assez clair: passer en tête du Col de la Croix Fry pour empocher de précieux points en vue du classement de meilleur grimpeur.

[14h42]

Calmejane accélère en tête

A 4km du sommet du Col de la Croix Fry, Calmejane est le premier à lancer les hostilités. Son accélération suffit à mettre certains coureurs en grande difficulté, à commencer par Jack Bauer (Mitchelton-Scott) et Ion Izagirre (Bahrain Merida).

[14h36]

AG2R La Mondiale en pleine réflexion après les crevaisons de Bardet sur les pavés

Après les 3 crevaisons de Bardet pendant l'étape des pavés dimanche, sa formation AG2R La Mondiale s'est interrogée sur la raison de ces multiples incidents. Un gonflage à 4 bars des pneus Continental pourrait être l'explication. Ce gonflage avait pourtant bien fonctionné lors de Paris-Roubaix en avril, mais chez AG2R on soupçonne que la chaleur ait provoqué une baisse de la pression.

PYL

[14h32]

Vers un duel à distance Martin-Bernal ?

Le Parisien Guillaume Martin (Wanty-Groupe Gobert) fait partie des neuf Français présents dans l'échappée. Un candidat crédible au maillot blanc de meilleur jeune de ce Tour. Un maillot que convoite également le prodige colombien Egan Bernal (Sky), ce qui pourrait pousser sa formation à ne pas laisser trop d'avance à l'échappée.

[14h26]

L'écart continue de grimper

Le peloton temporise et semble avoir décidé de laisser filer l'échappée de 21 coureurs, malgré la présence du maillot jaune Greg Van Avermaet à l'avant. L'écart entre la tête de la course et le peloton monte à 2'37".

[14h22]

Neuf Français à l'avant

Place aux premières pentes du Col de la Croix Fry, classé en première catégorie. Emmené par la Sky, le peloton est pointé à 2'25" de l'échappée, qui compte neuf Français: Calmejane, Moinard, G.Martin, Alaphilippe, Gallopin, Vichot, Molard, Gesbert et Gaudu.

[14h16]

Mission réussie pour Sagan

Sans surprise, Sagan passe en tête au sprint intermédiaire. Dans un fauteuil. Personne n'a cherché à lui disputer ce sprint. Le Slovaque prend 20 points et conforte un peu plus son avance en tête du classement du maillot vert. On attend maintenant de savoir si Sagan va poursuivre son effort ou s'il va se laisser décrocher.

[14h13]

Du beau monde à l'avant

21 coureurs sont parvenus à s'isoler en tête de course. Et il y a du beau monde dans ce groupe avec notamment le maillot jaune Greg Van Avermaet, Peter Sagan, Julian Alaphilippe, David Gaudu, Lilian Calmejane, Guillaume Martin ou encore Robert Gesink. Ils comptent 1'48" d'avance sur le peloton.

[14h09]

Sagan vise le sprint intermédiaire

Vous vous demandez pourquoi Sagan apparaît dans les premières positions en ce début d'étape de montagne ? C'est simple, le Slovaque a dans le viseur le sprint intermédiaire qui arrive dans moins de 10km. Sagan est pour l'instant en tête du classement du meilleur sprinteur (299 points) devant le Colombien Fernando Gaviria (218 points).

[14h07]

Alaphilippe déjà concerné

Julian Alaphilippe semble avoir de bonnes jambes ce mardi. Le Français vient prendre le premier point en jeu pour le classement de la montagne en passant en tête au Col de Bluffy. Il prend le meilleur sur un certain Peter Sagan. Excusez du peu.

[14h04]

Déjà des lâchés à l'arrière du peloton

Si personne ne se détache vraiment à l'avant, certains lâchent déjà à l'arrière du peloton. C'est le cas du Néerlandais Dylan Groenewegen (Lotto Jumbo), vainqueur des 7e et 8e étapes, et qui a lourdement chuté dimanche lors de l'étape des pavés. La journée s'annonce longue pour lui.

[14h00]

Calmejane y va à son tour

Après Alaphilippe et Chavanel, c'est au tour d'un autre Français de placer une banderille à l'avant: Lilian Calmejane (Direct Energie). Mais le natif d'Albi ne parvient pas non plus à prendre suffisamment d'avance pour que le peloton se décide à le laisser filer.

[13h55]

Chavanel attaque (en vain)

Régulièrement à l'attaque depuis le début du Tour et auteur d'une très longue échappée lors de la deuxième étape, Sylvain Chavanel (Direct Energie) se montre à nouveau à l'avant. Mais le peloton accélère et "Mimosa" se fait déjà reprendre. Tout le monde veut être dans l'échappée.

[13h50]

Beaucoup d'attaques à l'avant

Ça bouge beaucoup en tête de peloton. Même le maillot jaune, le Belge Greg Van Avermaet (BMC), essaie de prendre part à l'échappée du jour.

[13h45]

C'est parti !

A peine partis, certains tentent déjà de s'isoler à l'avant. Le Français Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors) est l'un des premiers à attaquer.

[13h25]

On a fait l'étape du jour !

Quelques jours avant les coureurs, notre reporter Benoît Boutron a parcouru les 160km de l'étape du jour. Il a notamment pu se frotter aux passages les plus ardus, comme le kilomètre et demi de graviers pouvant entraîner des crevaisons à la sortie du plateau des Glières.

Découvrez ici son épopée, en caméra embarquée !

[13h20]

Explication attendue entre favoris

Avec cette étape de montagne, une première explication entre favoris à la victoire finale est attendue ce mardi. Parmi les cadors du peloton, Geraint Thomas (Sky) est pour l'instant le mieux classé au général: deuxième à 43" du leader Greg Van Avermaet (BMC). Son coéquipier et quadruple vainqueur du Tour, Christopher Froome, est 8e (à 1'42" de GVA). Premier Français, Romain Bardet (AG2R La Mondiale) pointe à la 17e place à 2'32" de GVA.

[13h10]

Un menu très copieux au programme

Des principales difficultés répertoriées, la montée inédite des Glières est la seule classée hors-catégorie. Ses six kilomètres sont très pentus (11,2 %) et sont prolongés par un secteur empierré de 2km sur le plateau. Au col, il restera encore 88km jusqu'à l'arrivée, avec une longue transition dans la vallée pour rejoindre les environs de Cluses et grimper le col de Romme, dont la montée (8,8km à 8,9 %) est classée en première catégorie. Du costaud.

[13h00]

Bonjour à tous !

Bienvenue sur RMC Sport pour suivre la 10e étape du Tour de France entre Annecy et Le Grand-Bornand (158,5km). Après une première semaine peu animée (voire franchement ennuyante), le peloton s'attaque ce mardi aux premiers cols alpestres. Cinq montées sont au programme, dont un sommet classé hors-catégorie. Spectacle garanti.