RMC Sport

Tour de France: Bouhanni s'est fait "couper la route" par Démare

Démare passe devant Bouhanni

Démare passe devant Bouhanni - France TV

Marqué par le mauvais geste de Peter Sagan, exclu pour avoir envoyé à terre Mark Cavendish, le sprint final de la 4e étape du Tour de France remporté à Vittel par Arnaud Démare a été le théâtre d’une autre situation litigieuse. Nacer Bouhanni reproche au vainqueur du jour de l’avoir gêné.

Ils ont le même âge ou presque (25 et 26 ans). S’affrontent depuis les catégories de jeune. Et cultivent les mêmes ambitions. Entre Arnaud Démare le souriant et Nacer Bouhanni l’ombrageux, la rivalité est déjà ancienne. En ce moment, le premier a clairement l’ascendant.

Vainqueur du championnat de France à Saint-Omer dimanche dernier, le coureur de la FDJ a arraché sa première victoire sur le Tour de France ce mardi à l’issue d’une 4e étape marquée par un sprint final épique à Vittel et l’exclusion de Peter Sagan à la suite de son geste sur Mark Cavendish.

Bouhanni : "Arnaud me coupe la route"

Mais Bouhanni n’est pas du genre à encaisser sans rien dire. A Saint-Omer déjà, le coureur Cofidis avait râlé, estimant avoir été gêné par Démare. Il a remis ça ce mardi au micro de France TV.

"C’était assez nerveux dans le final. J’étais dans le position idéale dans les deux derniers kilomètres. Je suis d’ici donc je connaissais par cœur le final, a expliqué le natif d’Epinal. A 150m de la ligne, Arnaud me coupe la route. Je touche sa roue arrière. J’ai failli aller à la chute ce moment-là. C’était fini ensuite. J’ai freiné un peu de la roue arrière. A partir de là, je sais que c’est fini."

A lire aussi >> Démare s’attendait à "un sprint qui pouvait être très sale"

"Si on applique le règlement à la lettre, on doit déclasser Arnaud Démare"

Les images, qui se mêlent à l’incident Sagan, plaident en faveur de Bouhanni. Mais que dit précisément le règlement sur les lois du sprint dans les 200 derniers mètres ? Il ne s’agit pas d’une zone de non droit à la OK Corral. "Si vous êtes en tête, que vous n’avez personne engagé, ni à droite, ni à gauche, vous faites ce que vous voulez. Si quelqu’un s’engage à droite, vous allez où vous voulez… à gauche", explique Cyrille Guimard, membre de la Dream Team RMC Sport.

"Si on applique le règlement à la lettre, on doit déclasser Arnaud Démare, relevait l’ancien coureur Jérôme Pineau sur RMC. Il quitte sa ligne, coupe la route devant Nacer Bouhanni. Pourquoi deux poids, deux mesures ?" "Et Nacer a été déclassé auparavant pour moins que ça", ajoutait Thierry Bourguignon. La polémique ne devrait cependant pas aller bien loin. Les commissaires de course avaient d’autres chats à fouetter.

A lire aussi >> Sagan exclu après son très mauvais geste sur Cavendish !

VIDEO. Tour de France: Sagan balance Cavendish dans les barrières

S.R