RMC Sport

Tour de France: comment un hôtel se prépare à accueillir les coureurs

Leader du Tour de France, Julian Alaphilippe espère conserver son maillot jaune ce lundi au terme de la troisième étape entre Nice et Sisteron. Dans la seconde ville provençale, les hôtels se préparent déjà à accueillir le peloton.

Au terme d’un fantastique final, Julian Alaphilippe a remporté la deuxième étape du Tour de France et s’est emparé du maillot jaune. Ce lundi, le coureur de l’équipe Deceuninck-Quick Step tentera de le conserver lors du troisième jour de course et un tracé de 198km entre Nice et Sisteron en Provence.

Au cœur de cette commune d’environ 7200 habitants, un hôtel s’apprête à héberger le peloton et s’est préparé du mieux possible pour répondre aux exigences des coureurs et des organisateurs en matière de confort.

Des coureurs chouchoutés 

Prévu initialement le 29 juin, la troisième étape de la Grand Boucle devait permettre à l’hôtel Ibis de Sisteron et aux autres lieux d’hébergement de faire le plein en accueillant les participants et officiels.

Après le report de la course, la directrice de l’hôtel a eu plus de temps pour préparer son établissement à l’arrivée du peloton et de 125 personnes dont 34 concernant directement l'équipe.

Entre organisation des chambres, privatisation des étages et infrastructures supplémentaire, rien n’est laissé au hasard. Sur place, les sportifs pourront aussi profiter d’une piscine en extérieur.

"Il y a une bonne quinzaine de points en plus de ce que l’on peut proposer à nos clients habituellement, a ainsi expliqué Vanessa pour RMC Sport. Pour les chambres, par exemple, il est nécessaire que le staff entoure les coureurs et qu’ils soient tous au même étage. On leur fournira des draps supplémentaires, du linge supplémentaire car il y aura des salles de massage à disposition des coureurs."

Des travaux en vue du Tour

Avant d’accueillir pour la septième fois des acteurs du Tour de France dans l’un de ses hôtels, la Sisteronaise en a profité pour faire quelques travaux afin de permettre aux équipes logées chez elle de vivre en quasi autarcie pendant leur court séjour. 

Nicolas, le responsable technique de l’établissement, et ses équipes ont ainsi ajouté plusieurs arrivées d’eaux et d’électricité pour offrir répondre aux besoins des staffs. Entre les bus, les ateliers pour les vélos et le camion en charge de la cuisine, chaque équipe est doté d’une grosse logistique. L’hôtel Ibis de Sisteron a voulu aider de la meilleure des manières.

"L’équipe nous dit de combien de poisson, de viande, elle aura besoin, a poursuivi Vanessa concernant la gestion des repas. On fait la commande et quand les coureurs arrivent, le staff récupère la marchandise et peut cuisiner sereinement pour ses équipes."

Théâtre de l’arrivée de la troisième étape ce lundi, Sisteron sera également le lieu de départ de la quatrième journée de course mardi. Entre temps, tous les acteurs de la Grande Boucle auront eu droit à une nuit de sommeil bien méritée avant de reprendre leur périple. Les hôtels de la ville ont déjà mis les petits plats dans les grands et sont prêts à jouer leur rôle, éphémère mais capital, pour l’événement de la fin de l'été.

JGL avec Clément Brossard