RMC Sport

Tour de France: Tim Merlier sort du chaos, Roglic durement touché après une chute

Tim Merlier a remporté ce lundi la troisième étape du Tour de France. Le sprint final a été marqué par les chutes de Caleb Ewan et Peter Sagan. Mathieu van der Poel conserve son maillot jaune. Primoz Roglic, qui a chuté à 10 km de l’arrivée, perd gros au général.

La troisième étape du Tour de France, entre Lorient et Pontivy, ne laissait que peu de place au suspense: la victoire se jouerait au sprint. Et c’est finalement le Belge Tim Merlier (Alpecin-Fenix), parfaitement emmené par Mathieu van der Poel, qui a levé les bras sur la ligne. Il devance Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix) et Nacer Bouhanni(Arkéa-Samsic).

Mais ce sprint final a surtout été marqué par l’impressionnante chute de Caleb Ewan (Lotto Soudal) et Peter Sagan (Bora-Hansgrohe). L’Australien a accroché la roue du vainqueur du jour et a entrainé dans sa chute le Slovaque. Caleb Ewan est resté de longues minutes au sol, alors que les coureurs continuaient de débouler. Avant le départ, des coureurs avaient déjà pointé du doigt la dangerosité du final. Cet incident risque de déclencher une nouvelle polémique au coeur de peloton.

Chute de Caleb Ewan dans le sprint final de la 3e étape du Tour.
Chute de Caleb Ewan dans le sprint final de la 3e étape du Tour. © AFP

Roglic perd gros

Mathieu van der Poel conserve son maillot jaune, et compte toujours 8 secondes d’avance sur Julian Alaphilippe. Mais un des prétendants à la victoire finale a perdu gros: Primoz Roglic. Le Slovène a lourdement chuté à 10 km de l’arrivée. Bien égratigné sur le côté gauche, il est rapidement reparti, attendu par tous ces équipiers.

Mais il a perdu du temps au général et compte 1’20 de retard sur le maillot jaune. Sale journée pour la Jumbo-Visma qui perd Robert Gesink, contraint à l’abandon. Ce dernier est tombé en début de journée, entrainé par Geraint Thomas. A 145 km de l’arrivée, le Gallois, leader d’Ineos Grenadiers, a chuté sur un dos d’âne. Victime d'une luxation à l’épaule, il a mis plusieurs minutes à retrouver ses esprits et à repartir. Dans les derniers kilomètres, Valentin Madouas et Arnaud Démare (Groupama-FDJ) sont également tombés, sans trop de gravité.

Au classement général, Richard Carapaz (Ineos Grenadiers, +31'') prend la troisième place, devan Wout van Aert (Jumbo-Visma, +31''). Tadej Pogacar est 6e (+39'') et Pierre Latour (Total Energies) se hisse dans le Top 10 (9e, +45'').

LL