RMC Sport

Etixx-Quick Step: Alaphilippe, un destin plaqué or ?

Julian Alaphilippe (Etixx-Quick Step)

Julian Alaphilippe (Etixx-Quick Step) - AFP

Au terme d’une saison 2015 pleine de promesses, le grand espoir du cyclisme français, Julian Alaphilippe, a été encensé par son manager Patrick Lefevere. Le Belge n’hésite pas à comparer le Français au double champion du monde italien, Paolo Bettini.

Il y a encore un an, personne ne connaissait son nom en dehors de la sphère cycliste. Mais au terme d’une saison 2015 riche en promesses, Julian Alaphilippe est devenu un coureur qui compte au sein du peloton World Tour. Deuxième de la Flèche Wallonne, deuxième de Liège-Bastogne-Liège et encore deuxième du général du Tour de Californie, le Français d’Etixx-Quick Step s’est taillé un costume à la Poulidor. Sauf que lui n’a que 23 ans. « Je pense qu’il a déjà prouvé sur la course d’un jour que pour un très jeune coureur, il a toutes les qualités pour gagner ces courses dans le futur. Mais il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué », raconte à son sujet Patrick Lefevere.

Entouré par Dan Martin en 2016

Le manager de la formation belge n’est pas le premier à encenser Julian Alaphilippe. En août 2014, alors que son palmarès est encore vierge de tout succès majeur, Mark Cavendish décèle chez le puncheur français un talent brut et décide de le prendre sous son aile pendant le Tour de l’Ain. Lors de la dernière étape, le natif du Cher s’impose. « Heureux d’avoir assisté à la naissance d’un champion », écrit alors le Britannique sur son compte Twitter. Un champion que Patrick Lefevere compare maintenant aux plus grands. « Moi je vois même un jeune Paolo Bettini ! Naturellement, la carrière de Bettini, c’est un rêve pour tout le monde, champion du monde, champion olympique, mais je pense qu’avec notre équipe il peut le réaliser. » Pour l’entourer et l’aider à remporter une grande classique en 2016, Alaphilippe pourra compter sur Dan Martin, recruté par Etixx. « On ne veut pas mettre toute la pression sur lui, c’est aussi pour ça que j’ai choisi de prendre Dan Martin, pour ne pas mettre toute la pression sur Julian, explique Lefevere, qui a eu Paolo Bettini sous ses ordres pendant près de dix ans. Je crois qu’à deux ils seront plus forts que tout seul. »

Lidl nouveau partenaire d’Etixx-Quick Step

Ce mercredi, l’équipe cycliste Etixx-Quick Step a d’ailleurs annoncé l’arrivée d’un nouveau sponsor pour la saison à venir : le groupe belge Lidl. Un nouveau partenaire appelé à prendre davantage de poids dans les prochaines années. Et pour remplacer Mark Cavendish qui partira chez MTN-Qhubeka, les dirigeants d’Etixx pensent au sprinteur allemand Marcel Kittel. Mais sur les classiques, c’est bien Julian Alaphilippe qui fera figure de capitaine de route. Un statut nouveau que le Français pourrait partager certaines fois avec le vétéran Tom Boonen qui, à bientôt 35 ans, devrait disputer la dernière saison de sa carrière avec pour ambition de devenir le premier coureur de l’histoire à remporter Paris-Roubaix une cinquième fois. Une belle source d’inspiration pour le Français.

R.F (avec J.Bo)