RMC Sport

Vuelta: l’imbroglio Lopez, introuvable après son abandon de colère

Miguel Angel Lopez, lâché par ses concurrents lors de la 20e étape de la Vuelta, a abandonné avant l'arrivée. Mais personne ne semble savoir où il se trouve désormais.

Mais où est donc Miguel Angel Lopez? Le Colombien, troisième du classement général de la Vuelta ce samedi matin, a disparu. En cours d’étape, il a été piégé et distancé par les autres favoris dans les cols galiciens. En perdition, voyant son podium s’envoler, il a mis pied à terre avec l’envie d’abandonner, alors que l’épreuve se termine ce dimanche à Saint-Jacques-de-Compostelle.

D’après la télévision espagnole TVE, il a alors fallu l’intervention de son directeur sportif, Patxi Vila, puis d’un coéquipier, Imanol Erviti, pour convaincre Lopez de continuer la course. Mais plus tard, des images ont été diffusées du Colombien, téléphone à la main et montant dans la voiture de l’équipe Movistar, ce qui est généralement le signe d’un abandon.

Lopez actuellement introuvable

Dans le final de l’étape du jour, Eurosport Allemagne a pourtant annoncé que Lopez était reparti en course après une dizaine de minutes passées dans le véhicule de son équipe. Mais le grimpeur colombien n’a pas rallié l'arrivée, et son abandon n’a pas été annoncé officiellement, ni par l’organisation de la Vuelta, ni par Movistar.

A l'arrivée de l'étape, son coéquipier chez Movistar, Enric Mas, n'avait aucune idée de ce qui était arrivé à Lopez. "Il est tombé?", a demandé l'Espagnol, surpris quand il a appris que le Colombien n'avait pas franchi la ligne. "Je ne savais rien", a-t-il ensuite ajouté.

Sur le site de l’épreuve, Miguel Angel Lopez est bien noté parmi les abandons, sans que plus de précisions ne soient données dans le compte-rendu de la journée. Tout n'est donc pas résolu. Pire, d’après un journaliste de Marca, l’équipe Movistar n’a en vérité aucune idée d’où se trouve son coureur.

Dans le journal colombien El Tiempo, un proche de Lopez a tenté de donner une explication quant à la colère initiale du coureur. "Ses directeurs sportifs lui ont dit de ne pas continuer à rouler derrière le groupe Roglic (où il y avait aussi Enric Mas, son coéquipier) et il n'a pas aimé, a-t-il assuré. Ils l'ont sermonné parce qu'il tentait de revenir. Il n'était pas d'accord avec ça."

Plusieurs heures après l'arrivée, le mystère reste toutefois entier : pourquoi et comment Lopez a-t-il quitté la course, à 24 heures de l'arrivée finale? Vainqueur d'une étape il y a deux jours, pourquoi n'a-t-il pas tenté de sauver un accessit au général, comme Egan Bernal qui était avec lui lorsqu'il a été distancé? Et surtout, le plus important : où est-il ce soir? C'est ce que se demande tout le peloton.

RW