RMC Sport

Vuelta (20e étape): Champoussin s'impose, fiasco de Lopez, étape de folie à la veille de l’arrivée

Clément Champoussin a remporté une étape complètement folle à Mos. Castro de Herville, la veille de l’arrivée finale de la Vuelta à Saint-Jacques-de-Compostelle. Miguel Angel Lopez, lui, a tout perdu et abandonné.

A 24 heures de l’arrivée de la Vuelta à Saint-Jacques-de-Compostelle, Clément Champoussin a remporté une étape de folie à Mos. Castro de Herville. Le Français a devancé Primoz Roglic, Adam Yates, Enric Mas et Jack Haig, les cadors du classement général, au sommet de la dernière ascension. Présent dans l’échappée du jour, le Français a d’abord été repris par les favoris, mais il est parvenu à revenir en profitant de leur attentisme dans le final.

A 1.700 mètres de la ligne, alors que Roglic et les autres se regardaient en chien de faïence, le grimpeur de l’équipe AG2R La Mondiale a attaqué par un trou de souris, au milieu des spectateurs, pour filer en solitaire jusqu’à la ligne. Il décroche ainsi la troisième victoire tricolore de cette Vuelta, après Florian Sénéchal et Romain Bardet, qui était lui encore présent dans l’échappée aujourd’hui.

Lopez, en colère, abandonne

Mais les grandes manœuvres de la journée concernent le classement général. Dès la première ascension du jour, à plus de 90 kilomètres de l’arrivée, l’équipe Ineos a accéléré la cadence pour tenter de faire monter Bernal ou Yates sur le podium. C’est finalement le Britannique qui a ensuite fait la différence, emmenant avec lui Roglic, Mas et Haig, alors que Bernal était dans un second groupe avec Miguel Angel Lopez, troisième du général ce matin.

Le groupe de cadors a repris les échappées au fil des ascensions et creusé l’écart sur Bernal et Lopez. Ce dernier, dépité de perdre son podium, se serait arrêté sur la route d’après la télévision espagnole. Il a fallu l’intervention de son directeur sportif et d’un coéquipier pour le convaincre de continuer la course. Une décision de courte durée puisqu’au pied de la dernière ascension, Lopez a bel et bien abandonné la Vuelta.

Ce dimanche, les favoris disputeront un contre-la-montre de 33 kilomètres vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Malgré tout, les premières places semblent figées. Primoz Roglic, maillot rouge, est leader avec 2’38 d’avance sur Enric Mas et 4’48 sur Jack Haig, monté sur le podium provisoire grâce à cette étape de folie.

Robin Wattraint Journaliste RMC Sport