RMC Sport

Nadal gagne un match virtuel... et se blesse (au dos)

Le Majorquin Rafael Nadal a pris ses marques avec le tournoi virtuel du Mutua Madrid Open, auquel il participe et dont c'était la première journée, ce lundi. L’Espagnol a dominé le Canadien Shapovalov, mais il a bien failli déclarer forfait après s’être blessé au dos. Il reviendra finalement mardi, ont annoncé les organisateurs.

Le coup d'envoi du Masters 1000 virtuel de Madrid a été donné ce lundi. Quinze joueurs et autant de joueuses s'affrontent à distance sur la Playstation de leur salon pour remporter le tournoi. Avec au bout un objectif caritatif puisque 200.000 euros seront redistribués pour la lutte contre la pandémie (à des joueurs en difficulté et au domaine médical). 

Si certains ont découvert récemment l'univers du jeu vidéo de tennis, comme Rafael Nadal, qui a fait sa première partie le 20 avril dernier, d'autres semblent plus à l’aise manette en main. Le premier après-midi de matchs a donné lieu à quelques situations cocasses.

Nadal touché mais pas coulé

Le Majorquin Rafael Nadal était programmé en troisième match du jour face au Canadien Denis Shapovalov. Et la rencontre aurait pu ne pas avoir lieu. A l'image de son manque de maîtrise sur Instagram, l’Espagnol a dû relancer la machine à cause d'un problème technique.

"C'est une interruption due à la pluie", a plaisanté Shapovalov. Bien qu'il soit encore hésitant sur la justesse de ses coups avec la manette, Rafael Nadal s'est imposé au tie-break devant environ 9.000 spectateurs. Le n°2 mondial est donc aussi difficile à battre sur la terre battue virtuelle. Touché au dos, l’Espagnol jouera son deuxième match mardi, a annoncé le directeur du tournoi, Feliciano Lopez.

Murray domine Paire... et le chambre

L'autre rencontre attendue de l'après-midi a mis aux prises Andy Murray et Benoît Paire. Si l'Ecossais s'est largement imposé sur le terrain virtuel, c'est plutôt l'atmosphère de la rencontre qui a retenu l'attention, Andy Murray se comportant comme s'il tapait vraiment dans la balle. Et lâchant des énormes "Come On" à chaque point gagné. "C'était un peu difficile pour toi. Tu as été bon au filet mais ton retour n'était pas bon et ton service était moyen!", a-t-il analysé face à un Benoît Paire vaincu.

On notera d’ailleurs une petite incohérence: le personnage du Français jouait avec un revers à une main alors que le 22e joueur mondial frappe ses revers à deux mains dans la réalité. Autre petite scène amusante: l'entrée dans la compétition de la Suissesse Belinda Bencic. La 8e joueuse mondiale a mimé son arrivée sur un court central pour aller jusqu'à son salon avec tout son équipement habituel. Sauf qu’à la place de la raquette, c’est bien une manette qui est sortie de son sac, pour se placer devant sa tv.

Le point de la journée, qui aurait fait se soulever la Caja Majica !

dossier :

Rafael Nadal

QM avec Anthony Rech