RMC Sport

Affaire de la sextape: la date du procès de Benzema est fixée

Karim Benzema sera jugé en octobre 2021 après son renvoi devant le tribunal correctionnel dans le cadre de l'affaire du chantage à la sextape de Mathieu Valbuena.

Bientôt la fin d'une triste affaire pour l'équipe de France, Karim Benzema et Mathieu Valbuena. Le parquet de Versailles a confirmé ce mardi la date du procès du buteur du Real Madrid dans l'affaire dite de la sextape. Selon les informations de l'AFP, le procès du Madrilène se tiendra du 20 au 22 octobre prochain devant le tribunal de Versailles.

L'attaquant de 33 ans, qui n'a plus été appelé en équipe de France depuis octobre 2015, en raison des suites de cette affaire judiciaire et d'une brouille avec Didier Deschamps, encourt jusqu'à cinq ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende dans ce dossier. Quatre autres hommes sont poursuivis pour tentative de chantage sur Mathieu Valbuena, lui aussi ancien joueur des Bleus et désormais installé en Grèce à l'Olympiacos.

Benzema poursuivi pour "complicité de tentative de chantage"

En ayant potentiellement servi d'intermédiaire entre les maître-chanteurs et le milieu offensif, Karim Benzema risque en théorie une peine similaire à celle de l'auteur du chantage. En juillet 2020, le parquet avait requis un procès pour "complicité de tentative de chantage" à l'encontre de l'international français. Décision confirmé en janvier dernier avec son renvoi devant le tribunal correctionnel de Versailles.

Si une lourde condamnation de l'attaquant du Real semble peu probable, son casier judiciaire étant pris en compte en cas de prononciation d'une peine, son image auprès du grand public risque une nouvelle fois d'être écornée.

Un procès lié à une discussion entre Benzema et Valbuena

Toujours présumé innocent dans ce dossier, Karim Benzema se retrouve face à la justice en raison d’une conversation avec Mathieu Valbuena lors d’un rassemblement de l’équipe de France en octobre 2015. En marge d’un match amical des Bleus contre l’Arménie à Nice, "KB9" aurait discuté de cette vidéo intime avec son coéquipier de l’époque. Le cœur de cette affaire entre les deux anciens partenaires de la sélection tricolore repose sur l’interprétation de cet échange.

"Mathieu Valbuena interprète cette conversation comme une pression. Au contraire, Karim Benzema l'interprète comme une mise en garde, observait Avi Bitton, avocat au barreau de Paris, début janvier pour RMC. Cela va être au tribunal, après avoir examiné toutes les parties et toutes les preuves, de déterminer si réellement Karim Benzema s'est rendu complice de ce chantage, ou si au contraire il a voulu aider et prévenir Mathieu Valbuena."

Après plus de cinq ans d'attente, de tensions, de batailles judiciaires et de polémiques, l'affaire de la sex-tape va enfin toucher à sa fin.

Jean-Guy Lebreton Journaliste RMC Sport