RMC Sport

Argentine: appel rejeté par la Conmebol, Messi reste suspendu

Suspendu trois mois par la Conmebol après la Copa America, Lionel Messi, qui avait fait polémique pour ses propos sur la corruption, reste privé de sélection jusqu’en novembre prochain. Ce mardi, l’instance a rejeté l'appel de la Fédération argentine, qui visait à réduire sa peine.

Lionel Messi ne retrouvera pas la sélection nationale argentine de sitôt. En effet, en juillet dernier, l’attaquant avait écopé d’une suspension de trois mois et d’une amende d’environ 46.000 euros par la Conmebol, après la Copa America.

L’instance a annoncé, depuis Luque au Paraguay et via un communiqué publié ce mardi, avoir rejeté l’appel de l’équipe juridique de l’Association du Football Argentin (AFA), qui souhaitait voir la peine du Barcelonais être réduite.

Messi: "Il ne fait aucun doute que tout est fait pour le Brésil"

Lors de la compétition, le quintuple Ballon d’Or avait critiqué de façon virulente les décisions arbitrales, vécues comme une injustice par l’Argentin.

Ce dernier n’avait également pas hésité à parler de corruption. "Nous ne devions pas faire partie de cette corruption, de ce manque de respect pour la Coupe entière. Nous étions là pour plus. La corruption, les arbitres et tout ce qui ne permet pas aux gens de participer au football, le spectacle, ça le gâche un peu. Il ne fait aucun doute que tout est fait pour le Brésil, j’espère que le VAR et l’arbitre n’influenceront pas la finale et que le Pérou pourra concourir normalement", avait-il lancé, après la défaite contre le Brésil (2-0) en demi-finale.

Lionel Messi pourra à nouveau porter le maillot de sa sélection en novembre. Toutefois, il manquera le match contre l’Allemagne, programmé le 9 octobre à Dortmund, puis celui contre l’Equateur, le 13 à Elche.

MM