RMC Sport

Ballon d’or: ces Français qui ont fini sur le podium, comme Griezmann

Antoine Griezmann a terminé à la 3e place du Ballon d’or 2018, comme il y a deux ans. L’attaquant de l’Atlético de Madrid n’est pas le premier Français à se hisser sur le podium du prestigieux classement de France Football. Loin de là.

C’est une vraie déception pour Antoine Griezmann. L’attaquant de l’Atlético de Madrid avait clamé haut et fort, ces dernières semaines, son envie de remporter le Ballon d’or. Mais son souhait n’a pas été exaucé. Le champion du monde est finalement 3e du classement 2018, derrière Luka Modric et Cristiano Ronaldo.

"Grizou" a pourtant été élu meilleur joueur de la finale du Mondial entre la France et la Croatie, lors de laquelle il a inscrit un doublé (4-2). Il a également remporté la Ligue Europa en marquant en finale contre l’OM (3-0). Mais ça n’a pas suffi. Comme en 2016, il se retrouve 3e (derrière Cristiano Ronaldo et Lionel Messi à l’époque). Et ce n’est pas le premier Français à avoir atteint le podium d’un Ballon d’or

Platini 3e sous le maillot de Nancy

Il y a déjà les quatre qui l’ont remporté: Raymond Kopa (1958), Michel Platini (1983, 1984, 1985), Jean-Pierre Papin (1991) et Zinedine Zidane (1998). Mais beaucoup se sont également fait une place parmi les trois premiers depuis la création du prix il y a 62 ans. Kopa, encore lui, a été 3e en 1956 et 1957 alors qu’il flambait au Real Madrid. Just Fontaine a occupé la même place en 1958, après avoir terminé meilleur buteur de la Coupe du monde en Suède (13 buts, record toujours inégalé). En plus de ses trois trophées, Platini a aussi été deux fois 3e, en 1977 (avec Nancy) et en 1980 (avec Saint-Etienne).

Tigana 2e en 1984

Son partenaire en équipe de France, Jean Tigana, s’est lui classé 2e en 1984 (derrière Platini), l’année où la France a remporté son premier Euro à domicile. Il a fallu ensuite attendre 1993 pour voir Eric Cantona, irrésistible à Manchester United, pointait à la 3e place derrière Roberto Baggio et Denis Bergkamp. S’il n’a finalement remporté qu’un Ballon d’or dans sa carrière, Zidane s’est aussi classé 3e en 1997 (derrière le Brésilien Ronaldo et Pedrag Mijatovic), puis 2e en 2000 lorsque la France a remporté l’Euro (derrière Luis Figo). A chaque fois sous le maillot de la Juventus.

Henry tout proche du sacre

Thierry Henry est ensuite passé tout près de la récompense suprême, en échouant à la 2e place en 2003, derrière Pavel Nedved. Le buteur d’Arsenal a aussi été 3e de l’édition 2006, derrière les Italiens Fabio Cannavaro et Gianluigi Buffon. Avec en toile de fond, le douloureux France-Italie en finale de la Coupe du monde. Auteur d’un joli triplé avec le Bayern Munich (Ligue des champions-Bundesliga-Coupe de l’Allemagne), Franck Ribéry a atteint la 3e place en 2013, derrière les intouchables Ronaldo et Messi. Avant que "Grizou" ne reprenne le flambeau.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur