RMC Sport

Ballon d'or: Mbappé s'amuse de "l'hypocrisie totale" autour du trophée

Dans une interview à France Football, Kylian Mbappé estime que le monde du football alimente un "gros mensonge" avec les stars qui n'admettent pas publiquement que le Ballon d'or représente clairement un objectif pour eux.

Encore une fois parmi les nommés pour le Ballon d'or, Kylian Mbappé (23 ans) considère être un "un candidat plus crédible, plus sérieux" pour devenir l'heureux élu dans un futur proche. "Avant, j'étais une curiosité, et ma place dans le Top 10 était une récompense. Maintenant, j'ai envie, forcément, de plus", dit-il dans des confidences dévoilées samedi par France Football. En s'étalant sur son ambition personnelle dans cette interview, l'attaquant-star du Paris Saint-Germain se démarque de ses concurrents qui font mine de ne pas s'intéresser au trophée tant convoité. Une manière pour lui de ne pas alimenter ce qu'il décrit, amusé, comme une "hypocrisie totale".

"On est dans l'hypocrisie totale car tous les amoureux du foot, quand approchent les résultats, ne pensent qu'à ça, mais, nous, les joueurs, n'aurions pas le droit d'y penser publiquement? (...) Bien sûr que c'est un gros mensonge! Peut-être est-ce aussi parce que les gens ne sont pas prêts à entendre un joueur dire: «Je suis super pressé d'avoir les résultats du Ballon d'or car j'ai une vraie chance de l'avoir cette année». Cette honnêteté-là, je pense qu'elle passerait mal. On prendrait ça pour de la prétention ou de l'arrogance".

"À une période, Cristiano [Ronaldo], lui, assumait, se souvient-il. Mais ça ne passait pas trop. Alors, chacun camoufle son impatience et ses ambitions pour un trophée individuel afin d'éviter de passer pour un orgueilleux. On parle de collectif, d'équipe, et les gens sont contents quand tu réponds à côté. C'est bizarre, mais c'est un petit jeu qui n'a rien de méchant et qui participe au mystère du trophée".

Il se place derrière Benzema

Pour cette année, même s'il pense que le lauréat "n'est pas forcément celui dont l'équipe est allée au bout, notamment en Ligue des champions" et qu'il estime avoir "franchi un palier", le champion du monde français ne se place pas en favori pour cette année. "Benzema, moi et Mané", répond-il ainsi lorsqu'il lui est demandé son Top 3 pour 2021-2022. "À la place de Karim, si je ne gagne pas là, j'arrête pour toujours de penser au Ballon d'or!", glisse-t-il aussi, saluant au passage la "saison de sa vie" de la vedette du Real Madrid.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport