RMC Sport

"BBC", "MSN", "GG"… : quels seront les prochains acronymes célèbres du foot ?

AOC (Alexis, Özil, Cazorla) : l’attaque qui a du goût

AOC (Alexis, Özil, Cazorla) : l’attaque qui a du goût - AFP

En marquant trois des quatre buts français vendredi contre la Bulgarie (4-1) en éliminatoires du Mondial 2018, le duo Gameiro-Griezmann s’est fait un surnom : les "GG". Après la "BBC" (Bale, Benzema, Ronaldo) et la "MSN" (Messi, Suarez, Neymar), voici d’autres associations qui pourraient voir leur acronyme bientôt devenir célèbre (liste non-exhaustive).

4G (Griezmann, Gameiro, Giroud, Gignac) : la force de frappe très haut débit de l’équipe de France

AOC (Alexis, Özil, Cazorla) : l’attaque qui a du goût

BBC (Barzagli, Bonucci, Chiellini) : comme l'autre, mais derrière

RMC (Ramos, Marcelo, Carvajal) : la défense, c’est là que ça se passe

OGM (Özil, Gomez, Müller) : l’attaque génétiquement modifiée

A lire aussi >> Equipe de France : Gameiro, qui savoure "une petite revanche", a reçu un message d’Emery 

SMS (Sakai, Machach, Sarr) : l’OM version Franck Passi

CGT (Cabella, Gomis, Thauvin) : le trio travailleur

GDF (Gonalons, Darder, Ferri) : le milieu qui a du gaz

A lire aussi >> Equipe de France : Gameiro-Griezmann, les "GG" se marient déjà bien

ABS (Aristeguieta, Bammou, Sala) : l’attaque qui freine Nantes

OMS (Origi, Mané, Sturridge) : chargés de sauver Liverpool

PIB (Pogba, Ibrahimovic, Bailly) : le trio qui a coûté très cher à Manchester United

Les disparus :

CDI (Cavani, Di Maria, Ibrahimovic) : pas si indéterminé que ça

3G (Gourcuff, Gonalons, Grenier) : pratique, mais ça ne captait pas souvent

REM (Ronaldinho, Eto’o, Messi) : machine à tubes

A lire aussi >> Equipe de France : faut-il mettre Pogba sur le banc contre les Pays-Bas ? 

Alexandre Alain