RMC Sport

Bayern: Coman moqué par ses coéquipiers pour sa phobie des têtes

Dans un entretien pour Bild, Kingsley Coman est revenu à nouveau sur sa phobie de mettre des têtes. Pourtant, l'international français du Bayern Munich avait offert ainsi la victoire à son équipe face à son PSG (1-0), lors de la dernière finale de Ligue des champions.

C'est une drôle d'ironie pour Kingsley Coman. Unique buteur de la dernière finale de Ligue des champions avec le Bayern Munich face au PSG, l'international français a répété à la presse allemande sa peur de faire des têtes. Pourtant, c'est ainsi que Coman avait offert la victoire face à son club formateur en août dernier à Lisbonne (1-0).

"Vous pouvez le voir sur les photos de mon but face au PSG"

"J'ai toujours peur quand je mets ma tête, je ferme les yeux. Mes coéquipiers n'arrêtent pas faire des blagues là-dessus, a ainsi confié Coman dans un entretien avec Bild. Vous pouvez le voir sur les photos du but face au PSG. J'ai eu un réflexe instinctif de fermer les yeux en me dirigeant vers le ballon."

Pourtant à Lisbonne l'été dernier, Kingsley Coman s'était entraîné à tenter de marquer de la tête avant la finale face au PSG. "Je n'en avais pas mis un", a raconté le Français, évoquant ses tentatives infructueuses avant la finale. S'il essaie toujours de garder les yeux ouverts, Coman a indiqué avoir ainsi toujours ce réflexe "naturel" de les fermer au moment de sauter.

Seul au second poteau à l'heure de jeu lors de la finale de Ligue des champions face au PSG, Kingsley Coman s'était pourtant bien retrouvé à la réception d'un centre de Joshua Kimmich pour inscrire le seul but de la partie, de la tête bien sûr... L'occasion ainsi de surmonter sa phobie et d'ajouter une prestigieuse ligne à un palmarès déjà bien garni.

GL