RMC Sport

Bundesliga: le Bayern trop fort pour Greuther Fürth, Pavard expulsé

Opposé à la lanterne rouge de Bundesliga, le Bayern n'a pas tremblé pour s'imposer (3-1) mais Robert Lewandowski a vu s'arrêter sa série de 15 matches de championnat avec au moins un but inscrit. Benjamin Pavard a été expulsé.

Promu en Bundesliga et déjà promis à une saison compliquée, Greuther Fürth a peut-être réussi l'exploit de ce début de saison en Allemagne : terminer un match sans prendre un but de Robert Lewandowski. Malheureusement pour les Trèfles, le Polonais a des coéquipiers et ceux-ci ont fait le travail pour le Bayern Munich (3-1).

Thomas Müller et Leroy Sané, les deux compères de "Lewy" en attaque, ont assuré une soirée tranquille aux Bavarois. Le premier a ouvert le score dès la 10e minute d'une frappe du gauche dans la surface tandis que son collègue a trouvé Joshua Kimmich vingt minutes plus tard (31e) pour une jolie frappe enroulée dans le petit filet du gardien de la lanterne rouge de Bundesliga.

Mais pour Lewandowski, la soirée a vite pris un tour frustrant. Buteur lors de ses 15 derniers matches de Bundesliga, "Lewy" a raté l'occasion d'égaler le regretté Gerd Müller avec une 16e rencontre marquée de son sceau. Et ce n'est pas faute d'avoir essayé. Du talon d'abord avec une déviation astucieuse au premier poteau sur un corner. Mais celle-ci s'est écrasée sur la barre (40e).

Le Polonais a eu une autre occasion sur un caviar de Sané mais sa frappe molle a fini dans les bras de Sascha Burchert (58e). Enfin, il lui a manqué quelques centimètres pour reprendre le ballon sur un coup-franc de Kimmich et c'est le malheureux Sebastian Griesbeck qui s'est chargé de tromper son propre gardien (68e)

Pavard a vu rouge

De l'autre côté du terrain, l'arrière-garde bavaroise a tenu 87 minutes sans frayeur avant de céder sur un coup de tête du remplaçant Cedric Itten. Julian Nagelsmann avait décidé d'aligner une défense 60% française avec les titularisations de Dayot Upamecano, Lucas Hernandez et Benjamin Pavard (avec Alphonso Davies et Niklas Süle).

Mais dans un match haché par les fautes, les Bavarois ont terminé à dix, privés de Pavard. Le latéral droit français a vu rouge dès le retour des vestiaires. Sur un contre des Trèfles, l'ex-Lillois a embarqué le ballon mais aussi la cheville de Julian Green sur son tacle (48e). Au grand dam de Nagelsmann, furieux contre l'arbitre et averti quelques minutes plus tard.

Sans trembler, le Bayern conserve la tête de la Bundesliga en attendant de savoir si Wolfsburg (opposé à Hoffenheim samedi) pourra le rejoindre. Les Bavarois se tournent maintenant vers la réception du Dynamo Kiev, mardi en Ligue des champions. Des Ukrainiens qui devront en plus faire face à un Robert Lewandowski affamé après ce régime sec et sans but contre Greuther Fürth.

Sami Sadik