RMC Sport

Dortmund refuse la quarantaine imposée à Haaland par la Norvège

Alors que la Norvège exige de ses internationaux positifs qu’ils respectent une mise en quarantaine où qu’ils soient, le Borussia Dortmund ne l’entend pas de cette oreille. Et entend faire respecter le droit allemand concernant son attaquant Erling Haaland.

Les internationaux norvégiens, dont Erling Haaland, ont été sommés par leur propre Fédération de respecter une quarantaine de dix jours, ce à quoi s'opposent leurs clubs allemands engagés samedi en Bundesliga. A la suite d'un cas de Covid-19 dans la sélection, tous les internationaux ont été soumis à une mesure de quarantaine, conformément à la stratégie norvégienne de lutte contre le coronavirus.

La Fédération norvégienne exige que cet isolement soit respecté également par les joueurs à leur retour en club cette semaine, même hors de Norvège. Elle assure que les joueurs s'y sont engagés par écrit. Cette quarantaine interdirait donc à Erling Haaland, la star de Dortmund, de jouer en championnat samedi, mais également à l'attaquant de Leipzig Alexander Sörloth, et au gardien du Hertha Berlin Rune Jarstein.

Leipzig adopte la même position

Dortmund (actuel troisième) "part du principe que sur le sol allemand, c'est le droit allemand qui s'applique", et que si les prochains tests de Haaland sont négatifs, celui-ci sera autorisé à jouer samedi à Berlin contre le Hertha (20h30), a indiqué le club lundi. Même discours au Hertha, qui estime que "le service de santé local est compétent en la matière, et que Rune pourra reprendre l'entraînement dès qu'il aura subi deux tests négatifs".

Leipzig, deuxième du classement, qui se déplace à Francfort (samedi 18h30), se tient sur la même position. Après le test positif vendredi de l'international Omar Elabdellaoui, la Norvège a placé tous les joueurs de l'équipe en quarantaine de dix jours. Le match de Ligue des Nations prévu en Roumanie dimanche a été annulé. 

Martin Odegaard, la star du Real Madrid, a été renvoyé en Espagne mais n'est pas soumis à l'isolement, ayant déjà contracté le covid-19 en septembre. Mercredi, pour la prochaine rencontre en Autriche, une équipe de Norvège bis a été constituée de toute urgence, avec notamment 13 joueurs n'ayant aucune expérience internationale.

Avec AFP