RMC Sport

Le cauchemar de Monchengladbach: 4 blessés en plein match, dont Thuram qui inquiète

Le Borussia Monchengladbach a vécu un match cauchemardesque contre le Bayer Leverkusen ce samedi. En plus de la lourde défaite 4-0, le club allemand a perdu quatre joueurs sur blessure. La sortie de Marcus Thuram, qui boitait très bas, est particulièrement inquiétante.

Difficile de faire un match plus cauchemardesque. Le Borussia Monchengladbach a vécu un véritable calvaire ce samedi sur la pelouse du Bayer Leverkusen pour le compte de la deuxième journée de Bundesliga. Balayés 4-0 (avec notamment un but et une passe décisive de l'ancien Parisien Moussa Diaby), les hommes d'Adi Hutter ont en plus déploré la sortie sur blessure... de quatre éléments.

Le premier joueur de Gladbach à avoir quitté ses coéquipiers n'est autre que l'international français Marcus Thuram. Titulaire, l'ancien attaquant de Guingamp a quitté la pelouse de Leverkusen dès la 20e minute de jeu après avoir reçu deux coups au genou droit. Comme le rapporte L'Équipe, il s'est immédiatement effondré sur la pelouse, a essayé de marcher mais, boitant très bas, il a imméditament demandé son remplacement.

Le départ de Thuram remis en cause?

Il faudra patienter pour connaître la gravité de cette blessure, mais, en cas d'indisponibilité, l'hypothèse d'un départ du Français pourrait avoir du plomb dans l'aile. D'après la Gazzetta Dello Sport, qui lui consacrait d'ailleurs sa une ce samedi matin, Marcus Thuram était ces dernières heures tout proche de s'engager avec l'Inter Milan et un accord était même sur le point d'être trouvé entre la direction de Gladbach et le club lombard. Selon Gianluca Di Marzio, le ligament pourrait être touché.

Après la sortie de Marcus Thuram, l'hécatombe s'est poursuivie dans les rangs allemands, et le sort s'est semble-t-il acharné sur les anciens de Ligue 1. Ramy Bensebaini (ex-Rennes) puis Alassane Pléa (ex-Nice et international français) ont également quitté leurs coéquipiers. Ils ont été imités par Matthias Ginter, quatrième élément à être sorti pour un pépin physique dans une rencontre également marquée par le but contre son camp de Yann Sommer dès la 3e minute et le penatly manqué par Lars Stindl. Le calice jusqu'à la lie.

Felix Gabory Journaliste RMC Sport