RMC Sport

Coronavirus: le coup de gueule d'Eto'o et Yoka après la sortie polémique d'un médecin

Des propos tenus mercredi par deux Professeurs sur LCI, qui s'interrogeaient sur la potentielle efficacité du vaccin BCG contre le coronavirus et l'intérêt d'effectuer des tests en Afrique, ont déclenché une polémique. Samuel Eto'o et Tony Yoka ont notamment vivement réagi.

Alors que le bilan de l'épidémie de coronavirus ne cesse de s'alourdir, avec près d'un million de personnes contaminées dans le monde et 48.000 décès enregistrés, aucun vaccin ni traitement n'a pour l'instant été trouvé. Certains chercheurs s'interrogent par exemple sur la potentielle efficacité du vaccin BCG, utilisé depuis des décennies contre la tuberculose.

Des tests sont notamment prévus en Australie, aux Pays-Bas et en Allemagne pour vérifier son éventuelle capacité à réduire les symptômes du Covid-19. Ses effets ont été discutés au cours d'un débat mercredi sur LCI.

Une séquence polémique

"Si je peux être provocateur, est-ce qu'on ne devrait pas faire cette étude en Afrique où il n'y a pas de masques, pas de traitement, pas de réanimation? Un peu comme c'est fait d'ailleurs pour certaines études dans le sida où chez les prostituées on essaie des choses parce qu'on sait qu'elles sont hautement exposées et elles ne se protègent pas", s'est interrogé le Pr Jean-Paul Mira, chef du service de réanimation de l'hôpital Cochin (Paris), présent en plateau.

"Vous avez raison. On est en train de réfléchir en parallèle sur une étude en Afrique pour faire ce même type d'approche avec le BCG. Il y a un appel d'offre qui est sorti ou va sortir. On va sérieusement réfléchir à ça. Ça n'empêche pas qu'en parallèle on puisse réfléchir à une étude en Europe et en Australie", a réagi le Pr Camille Locht, directeur de recherche à l'Inserm. Des échanges qui ont provoqué l'ire de nombreux internautes sur les réseaux sociaux, parmi lesquels Samuel Eto'o.

"Pourquoi c’est toujours l’Afrique le cobaye?"

L'ancien international camerounais a violemment réagi à ces propos sur sa page Facebook. "Fils de P... Vous n’êtes que de la merde, n’est-ce pas l’Afrique est votre terrain de jeu", a commenté l'ex-buteur du FC Barcelone et de l'Inter.

D'autres personnalités ont fait part de leur indignation, à l'instar d'Olivier Dacourt et Tony Yoka. "Sont-ils vraiment sérieux là?", a écrit sur Twitter l'ancien milieu de terrain de l'équipe de France. "Pourquoi c’est toujours l’Afrique le cobaye?", a commenté le boxeur.

>> Le sport impacté par le coronavirus, toutes les infos en direct

RR